Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

Carnet de voyage en Syrie, octobre 2017






Carnet de voyage en Syrie, octobre 2017


قلوبنا معك


"La Communauté syrienne de France" organisait son huitième voyage de solidarité avec le peuple syrien en ce début octobre 2017… C'était ma sixième participation à l'un de ces voyages, deux fois chaque année depuis 2015… Voyages toujours différents… Voyages chaque fois plus riches et passionnants… Voyages accomplis dans de parfaites conditions de sécurité…Voyages témoins d'une marche toujours davantage assurée vers la victoire du peuple syrien contre une maudite agression étrangère…


Chaleureuse rencontre "selfie" au palais Azem de Damas…
Une image hautement symbolique de ce que vivra encore tout voyageur en Syrie,
tout y est, ou presque, dans cette photo prises au palais Azem de Damas :
Flânerie en toute liberté, ici dans les jardins… Rencontre de jeunes Damascènes…
Visages découverts… et ouverts, quel que soit le vêtement !…
Sourires… Confiance affichée… Expression d'une joie de vivre…
Accueil chaleureux réservé à tout étranger bienveillant…
Proximité et familiarité des attitudes, autant envers un homme que des femmes venus d'ailleurs…


De retour de ce voyage de "solidarité avec le peuple syrien" organisé par la Communauté syrienne de France, nous voudrions, avant tout, célébrer les femmes syriennes et la part immense qu'elles ont prise, chacune dans sa propre sphère, durant toutes ces dernières années de guerre… Ces femmes que nous côtoierons librement partout, de toutes conditions, dans toutes les fonctions, durant notre voyage… 




Voilà une vidéo de Julien Rochedy qui, indépendant, a séjourné en Syrie il y a quelques mois… Un bref mais excellent reportage présentant quelques unes ces femmes syriennes…  Des femmes qui étudient, travaillent ou se battent et dont la vision face à la vie reste toujours franchement positive. Des femmes vaillantes telles que nous avons eu la joie de côtoyer lors de chacun de nos "voyages de solidarité avec le peuple syrien" de la Communauté syrienne de France.  Saluons  tout à la fois l’intelligence et la sensibilité de ce reportage. Nous sommes bien loin de ces "reporters" à l'égolâtrie intrépide, de quelque bord disent-ils se placer, qui voudraient impressionner les gogos en leur infligeant un défilé morbide d’images de ruines alors que seule a de sens la victoire… Vision juste : la complexité d'une situation ne peut être appréhendée qu'en recherchant les fondements intimes de la victoire - au cœur desquels l'héroïsme des femmes - alors que la présentation éhontée de ruines n'est qu'un non-sens et n'explique rien. Qu'une telle vision imprègne la relation de notre voyage effectué en ce début octobre 2017…  



Mme Zia Ali Al-Hamoui, cette "Mère la Victoire, mère des martyrs"


Parmi toutes les personnes rencontrées lors de ce voyage, rendons un hommage particulier à Mme Zia Ali Al-Hamoui, cette "Mère la Victoire, mère des martyrs" qui a donné cinq de ses fils à la mère patrie syrienne…Et encore prête au sacrifice !


La première dame de Syrie, Asma el-Assad

Parmi ces femmes courageuses, la Première Dame de Syrie, Asma el-Assad… Inlassablement Asma el-Assad se tient auprès de ces mères syriennes qui ont donné un ou plusieurs de leurs fils en martyr à la Syrie… Inlassablement Asma el-Assad visite et porte secours aux enfants orphelins, aux veuves, aux déplacés, aux soldats blessés…  Courageusement, Asma el-Assad est toujours restée en Syrie avec ses enfants auprès de son peuple et du président Bachar el-Assad…


Rima, Omran et son grand frère

L'agression dont est victime la Syrie est justifiée auprès des électeurs bonnes-gens occidentales essentiellement par des mensonges. Une agression étrangère fondée sur le mensonge. Parmi les mensonges les plus flagrants citons celui qui a entouré le petit Omran Daqneesh et la mise en scène de ses blessures par les Casques blancs, ces terroristes nominés pour le prix Nobel de la Paix… Nous avons rencontré Omran… Il se porte parfaitement  bien… Mais imaginons l'angoisse de sa mère alors que pendant de longs jours l'enfant est resté aux mains sauvages de ses ravisseurs…

*   *   *

Citons, qu'elle me pardonne, l'animatrice de notre association la Communauté syrienne de France, Rima qui avec une rare détermination œuvre à faire connaître les réalités actuelles de la Syrie à tout Français soucieux de s'émanciper des fake-news officielles propagées par des médias grassement subventionnés… Français toujours plus incrédules face au mensonge, désireux de se confronter aux réalités en allant vivre quelques jours en Syrie et manifester leur solidarité avec son peuple…
  
Rima, Syrienne ayant longtemps vécu en France et bien avant la guerre actuelle, forte de l'expérience de nombreux voyages récents avec des groupes, a tissé un solide réseau de relations qui font le succès de chacun de ses voyages… Parmi ses relations citons, et remercions, son amie Nena Awadmosa, qui nous a reçus plusieurs fois et dont au cours de ce dernier voyage l'appui a été constant lors de notre long séjour entre Hama et Mahardeh…


Siham al-Shebl sur la ligne front entourée des soldats auxquels elle apportait repas "comme à la maison" et cadeaux


Ayons enfin une pensée pour cette femme hors du commun, Siham al-Shebl [سهام_الشبل‬], la "Mère des Soldats" tombée en martyre au printemps 2016 alors qu'elle se rendait au front dans la province de Lattaquié pour distribuer des repas aux soldats de l'Armée arabe syrienne peu avant la rupture du jeûne… Sœur de martyr et mère de martyr, Siham al-Shebl était la présidente de l'association "Vivre ensemble". 

Cette femme au courage exemplaire et compatissante aux malheurs de sa Patrie, la Syrie, Siham al-Shebl était l'une des partenaires des actions en Syrie de la Communauté syrienne de France. Lors de chacun de nos voyages avec la Communauté syrienne de France, Siham al-Shebl, fidèle à son sens de l'hospitalité et à son dévouement à la cause de sa Patrie agressée et envahie par des mercenaires étrangers, nous avait accueillis et partout accompagnés lors de nos actions à Lattaquié. Que le martyr de Siham ne soit pas vain !


*   *   *

Sur cette page ne seront publiées directement que les références aux articles relatifs aux actions spécifiques à ce huitième voyage… Pour certains lieux inclus dans ce voyage, surtout Damas, le lecteur - candidat à un prochain voyage, espérons-le - est invité à parcourir les pages des voyages précédents et les très nombreux articles qui lui y sont proposés…

Carnets des cinq précédents voyages  :


Carnet de voyage en Syrie, avril 2017

Carnet de voyage en Syrie, novembre 2016

Carnet de voyage en Syrie, mars 2016

Carnet de voyage en Syrie, octobre 2015

Carnet de voyage en Syrie, août 2015


*    *   *
Octobre 2017…




Les signes de la victoire prochaine et totale sont bien là… Signes nombreux et divers… Indices partout clairement perceptibles… Nous les ressentirons partout où nous passerons… Malgré le danger qui guette toujours, le gens semblent plus détendus, manifestent ouvertement leur conviction et leur confiance en une victoire proche… Les militaires, la défense nationale, les miliciens locaux et tous ceux qui assurent la sécurité quoique toujours vigilants filtrent les passages avec plus de sérénité…  Les quartiers détruits, tels ceux d'Alep, ont opéré un grand nettoyage… Les reconstructions sont partout bien visibles… Le tourisme intérieur connaît un net regain : pendant la pause d'une fin de semaine, tous les hôtels d'une ville côtière, telle Tartous, affichaient complet… Indice économique, sans doute l'un des moins trompeurs : un change en dollars pour un éventuel achat chez un commerçant n'est plus accepté qu'à un cours inférieur au cours officiel pratiqué par les banques… Ce regain de confiance et cette préférence pour la monnaie nationale, cette anticipation sur une reprise de la livre syrienne sont un indicateur des plus révélateurs…






Telles sont nos impressions ressenties lors de ce voyage… Aussi la relation de ce voyage en communion avec l'espoir parfaitement ancré du peuple syrien se voudra obstinément positive… Avant tout nous mettrons l'accent sur cette vie qui le plus souvent a repris un cours quasi normal… Cette foi, c'est aussi ce qu'attendent ceux qui ont offert leur sacrifice pour pour que leur Syrie retrouve paix et prospérité… Pensons aux mères de martyrs rencontrées… et qui attendent avant tout le réconfort de cette certitude que le sacrifice de leurs enfants n'aura pas été vain…

Espoir partout affiché en un futur de bonheur… Regrettons que certains, trop nombreux professionnels ou amateurs, en mal de sensationnel ou soucieux de faire croire à leurs benêts lecteurs ou auditeurs à un prétendu courage d'une descente aux Enfers qui choisissent encore d'insister après un bref passage en Syrie sur la présentation morbide de ruines…

Dès les premiers instants de retour en Syrie en ce début octobre notre choix était fait… Il ne pouvait y en avoir aucun autre… Les seules images vraies traduisant un sentiment dominant ne pouvaient être que positives… Images de résilience… Images de victoire…
*   *   *

Saluons les initiatives de notre organisatrice qui a su à partir d'un programme préalablement établi intégrer toutes les opportunités pour adhérer à l'actualité… initiatives et promptitude à saisir toute opportunité qui distinguent ces voyages des propositions rigides (et paralysantes) des agences de tourisme établies.
Que soient remerciés tous ceux qui nous ont apporté leur aide et nous ont accueillis durant notre séjour… Grâce à l'expérience et au solide réseau tissé par la Communauté syrienne de France, un voyage foisonnant de contacts… Entretiens avec les autorités politiques et religieuses qui à Damas, Alep, Hama, Mahardeh, Tartous nous ont longuement et chaleureusement reçus, nous ont exposé les circonstances de cette guerre, son déroulement, la situation actuelle tout en se prêtant en toute clarté à nos questions… Qu'ils en soient vivement remerciés. Que reçoivent toute notre gratitude militaires, médecins, universitaires, éducateurs, conservateurs du patrimoine, acteurs du tourisme qui nous ont accompagnés, ont éclairé nos visites sans ménager leur peine malgré les exigences d'un programme riche et intense… Rencontres nombreuses et toujours empreintes d'émotion avec des citoyens syriens ordinaires, militaires sur le terrain, membres de groupes d'autodéfense, victimes du terrorisme, mères de famille, anciens captifs des islamistes, blessés au combat auxquels nous ne pouvons que manifester notre admiration face à leur courage, leur dévouement, leur abnégation… Que la récompense d'une victoire totale sur les forces ennemies de l'obscurantisme islamique tantôt hypocritement tantôt ouvertement soutenues par l'Occident vienne couronner l'amour donné à leur mère patrie, la Syrie…
Une mention particulière à tous ceux qui nous ont accompagnés pendant ce voyage… Bassel Kasnasrallah, Abdel Kaddour, Rim Chamieh à Alep ; Abouna George Shibly, Nena Adwadmosa, Simon Aw Wakil à Mahardeh ; Dr. Bassam Elkuht, de la Direction générale des antiquités et des musées à Safita… Saïd Hilal Alcharifi à Damas… Nous citons toutes ces personnes bien plus longuement dans les articles dans lesquels leur implication se révèle déterminante…
La relation de ce voyage doit beaucoup à certains membres de notre groupe…  Les répliques toujours aussi pertinentes que savoureuses du musicologue Jean-Claude Chabrier… Les réflexions politiques de François Ferrier… Rima, qui outre sa parfaite organisation, a toujours été présente aux différentes étapes de cette rédaction… Jean-Claude Hesch qui a mis à notre disposition son inestimable stock de photos… Et toutes les personnes qui dans le groupe ont contribué à la réussite de ce voyage…  

En route vers Damas !

Premières heures de notre voyage…

Rendez-vous à Roissy… Répartition des dons dans les bagages des participants au voyage



Damas ! Au bon vieux temps…

"Au Bon Vieux Temps"… Le "Beit Zaman"… Nous sommes attendus… Chaleur de l'accueil… Nulle ville n'est plus attachante que Damas, el-Cham [الشام] pour les habitués… Goûtons au charme incomparable des villes, villages, campagnes, horizons de Syrie…


Bab Touma… bon voisinage



Un bus vers Alep, via Homs et As-Safirah

Tôt le matin, petit-déjeuner à emporter remis par notre hôtel, taxis vers la station de bus direction Alep…






Alep : le vouloir vivre…


Où que vous alliez à Alep, vous sentirez le goût de la vie…






Alep, les dignitaires religieux unis dans un même combat…

Une journée riche en rencontres… Plusieurs dignitaires religieux de la ville, maronite, syriaque orthodoxe, catholique chaldéen, presbytérien, musulman sunnite, ont accepté de nous recevoir… Organisation parfaite de notre ami Bassel Kasnasrallah, conseiller du Mufti de la République arabe syrienne…






 À l'Université d'Alep, études et résistance armée…

Garçons et filles, souriants, vaquent en toute tranquillité à des occupations normales… Rien n'apparaît des souffrances qu'ont dû endurer ces étudiants, leurs peurs, leurs deuils, la vaillance de leurs actions…





Omran se porte bien, la mascarade des Casques blancs démasquée…
À présent âgé de quatre ans, Omran Daqneesh se porte bien…  L’enfant présenté comme innocente victime du régime "sanguinaire" du président Bachar el-Assad habite toujours à Alep…

M. Daqneesh et ses trois enfants, Omran sa sœur et son frère aînés



Dans le charme désuet de l’Hôtel Baron, où l’histoire s’est écrite…

Halte obligée des voyageurs de l’Orient-Express, de tout ce que l’Europe de la première moitié du XXe siècle a compté d’aventuriers, d’explorateurs, de voyageurs au long cours… Mais l'Histoire s'y est vraiment écrite en mars 1920 quand du balcon de la chambre n° 205 le roi Fayçal a proclamé l'indépendance de la Syrie…



Hôtel Baron, l'unique hôtel de 1ère classe à Alep   Chauffage central partout
Confort parfait   Situation unique    Le seul hôtel recommandé par les agences de tourisme



Hama, magie des fontaines du Palais Azem…

Parmi les sites urbains les plus agréables de Syrie, le palais Azem de Hama, en parfaite harmonie avec le charme de cette ville délicieuse qu'est Hama… Le Qasr al-Azem a été construit en 1740… …







Face au courage d'une Mère syrienne, Mère de cinq martyrs…

Parmi ces courageuses grandes dames syriennes ayant offert leurs fils à leur chère Syrie, l'une d'entre elles l'une d'entre elles se distingue… Zia Ali Al-Hamoui [ضياء علي الحموي ] qui a offert en martyrs ses cinq fils : Nimr [نمر],  Faouz [فوز],  Mohammed [محمد ],  Rahim [ رحيم ],  Digam [ضيغم]…







Mahardeh, avec ces enfants de 3 à 6 ans qui n'ont encore connu que la guerre… 

Merci aux éducateurs  et aux enfants et de la crèche Martyr Karim Faracha de Mahardeh qui nous ont fait vivre des instants inoubliables d'intense émotion…







Une prière à la Vierge Marie, Shaghoura de Mahradeh

Cette église de Mahradeh abrite, tout comme celle de Sednaya, une Shaghoura particulièrement vénérée…


La Shaghoura de Mahardeh


Sur les lignes de défense de Mahradeh…

Mahardeh, très vite de petite ville de province devient un verrou stratégique sur la ligne de front qui ouvre sur la province de Hama, de Idlib jusqu'à la frontière turque. Si Mahardeh tombait, les djihadistes débouleraient jusqu'à Wadi al-Nasara, la vallée des chrétiens…



Simon Aw Wakil, un héros de Mahardeh…



Une leçon de courage et de formidable adaptation : le tuk-tuk du pizzaïolo…

Outre les pizzas, savoureuses, nous découvrirons un personnage exemplaire tel que la Syrie en compte aujourd'hui de nombreux… Nous apprendrons que notre pizzaïolo, père de trois enfants, est un valeureux soldat…


Un tuk-tuk authentiquement syrien dûment référencé par une plaque d'identification



Le Krak des Chevaliers un rendez-vous immanquable

Le Krak des Chevaliers, un rendez-vous immanquable… Plaisir inépuisable de parcourir la forteresse, escalader ses différents niveaux… S'offrir au vent toujours puissant en ce sommet… Plonger  du regard sur la vue de  Wadi al-Nassara…






Recueillement en la chapelle Saint-Michel de Safita


Dr. Bassam Elkuht, de la Direction générale des antiquités et des musées nous attend à Safita…


Tartous, dernières heures du bonheur d'un voyage…


… Nous assistons plus qu'à un simple match de football… Ce match de football était l'occasion d'une monstrueuse démonstration de cohésion nationale. Ce jour-là la Syrie unanime était derrière ceux qui face à la Planète entière les représentaient…





En la maison de Jésus à Qara…





Qara, brève rencontre de combattants du Hezbollah…






Dans le silence de Deir Mar Moussa al-Habashi 

Deir Mar Musa (‏دير مار موسى الحبشي), un monastère situé dans les montagnes du désert à l'est de la ville d'al-Nabk (النبك), est l'un des sites les plus spectaculaires de Syrie…





Retour à Damas…


Les glaces de Bakdasch…



Ghraoui, le meilleur chocolatier de Damas... de réputation internationale !


Savourer une datte fourrée d'une noix…





Plaisir des yeux…


Une bonne adresse pour un bouzelouf…


*   *   *



قلبي معك
Destiné à revenir à Damas !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire