Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

dimanche 7 janvier 2018

Qara, en la maison de Jésus… avec la Communauté syrienne de France, octobre 2017



Avec la Communauté syrienne de France, venant de Tartous, nous arrivons à Qara 80 km avant Damas, au sud de Homs près de la frontière libanaise aux environs de Baalbek…


Sœur Claire-Marie nous  souhaite la bienvenue au monastère de Mar Yakub…

Qara… Sœur Claire-Marie nous souhaite la bienvenue au monastère Saint-Jacques le Mutilé ou Saint-Jacques le Persan… Mar Yakub en arabe… Ce monastère datant du VIe siècle abrite une petite communauté « L'unité d'Antioche » appartenant à l’Église grecque melkite catholique. « Melkites » (du syriaque mlaka et de l'araméen malik, « roi »), est le nom donné au Vème siècle aux chrétiens des patriarcats de Jérusalem, d'Alexandrie et d'Antioche. Tout comme le pape et l'empereur byzantin, ils acceptaient la définition des deux natures du Christ telle qu'elle fut énoncée par le concile de Chalcédoine en 451. C'est pourquoi les monophysites, qui soutenaient que le Christ n'avait qu'une seule nature (divine) et rejetaient de fait la position du Concile, les surnommèrent « melchites » (« royalistes », c'est-à-dire partisans de l'Empereur).
Après le schisme de 1054, les melchites rejoignirent l'Église orthodoxe mais au cours des siècles suivants certains groupes revinrent à l'Église catholique. On parla alors d'Église catholique melchite (l'une des Églises de rite oriental). De nos jours, la communauté catholique melchite est constituée de quelque 470 000 fidèles. Parmi eux, 270 000 résident sur le territoire du patriarcat, dont le centre est à Damas et l'actuel et nouveau patriarche melchite catholique Sa Béatitude Youssef. Leurs prêtres peuvent se marier, les services sont dits en arabe ou, si autorisation en est donnée, dans la langue vernaculaire du pays.

En la maison de Jésus : « Que tous soient un… afin que le monde croie ! » (Jean 17:21)

En la maison de Jésus, la communauté grecque-melkite catholique de Qara, « L'unité d'Antioche », de tradition carmélitaine, en pleine union avec le pape, se consacre à l'adoration de Dieu se voulant en communion avec tous les amoureux du Christ, renforçant et construisant des ponts entre protestants, orthodoxes et catholiques, et un regard d'amour envers nos frères musulmans… « Que tous soient un… afin que le monde croie ! »(Jean 17:21).


Mère Agnès-Mariam de la Croix : "Ce que nous vivons en Syrie" (début 2016)

Mère Agnès Mariam de la Croix est l'higoumène du monastère de Mar Yakub. Elle court le monde pour ouvrir les yeux des Occidentaux sur le drame syrien dont leurs politiciens sont les seuls responsables.



"Qara" est un mot araméen. Il signifie "le grand froid", un vent froid a tendance à souffler ici de l'ouest.
Le village de Qara est bâti dans une long plateau de 55 kilomètres s’étendant entre la chaîne de montagnes de l’Anti-Liban à l'ouest
et la chaîne de montagnes du Qalamun à l'est. L’altitude du village est d'environ 1300 mètres.







L'église du XIème siècle


Crucifix orthodoxe


Crucifix catholique


Crucifix, cellules des sœurs













L'église du XIème siècle… autour de l'iconostase des traces de fresques anciennes






















De la crypte, un souterrain conduisait jusqu'au Liban, à 15 km…
Ce tunnel est aujourd'hui condamné du fait d'éboulements




Centre Notre-Dame de l'Unité, son logo




L'église principale sert actuellement d'entrepôt à une communauté aux activités intenses…



Frère Jean nous accueille ce jour-là en tenue de travail…
Autour des fresques murales décorant la crypte, il nous conte l'histoire de Saint Jacques le Persan



Pour nous recevoir, frère Jean a abandonné son travail quelques brefs instants…

Environ 30 hectares de terres dépendent de Mar Yakub, qui sont plantés et cultivés. L’eau y provient d’un puits creusé à 300 mètres de profondeur. La communauté du monastère est peu nombreuse aussi le travail ne manque pas… L'objectif du monastère serait de devenir auto-suffisant et de pouvoir prendre soin de ses terres lui-même après avoir appris les anciennes techniques agricoles des villageois.
"Seigneur, remplis ton désert syrien de moines et de moniales, tel qu'il l’était autrefois !"
Les terres du monastère sont plantées d'arbres fruitiers : pommiers, cerisiers, poiriers… oliviers, amandiers, vignes. Des légumes sont aussi cultivés selon les saisons : épinards, oignons, patates, ail en hiver ainsi que des céréales ; concombres, tomates, poivrons, melons en été.


Une vie de travail et de prière à Mar Yakub (automne 2015)




Sœur Claire-Marie présente les icônes peintes aux monastère…
"Un iconographe doit être plus qu'un artiste. Un iconographe est un théologien autant qu'il est un artiste.
Peindre une icône, suppose, de la part de l'iconographe un mode de vie de prière, de méditation et de jeûne."










Centre Notre-Dame de l'Unité, un nouveau bâtiment






Ce n'est qu'un chaleureux au revoir !





Grande célébration de Pâques au monastère Saint Jacques le Mutilé de Qara [قارة] (avril 2016)

Avec la Communauté syrienne de France, Semaine Sainte et Pâques à Damas (avril 2017)…

Un prêtre breton en Syrie, avec la Communauté syrienne de France… Témoignage…

Mère Agnès-Mariam de la Croix : La situation actuelle en Syrie

Mar Yakub : Bienvenue dans la maison de Jésus !






 *   *   *

Autres étapes du 8ème voyage de "solidarité avec le peuple syrien"
de la Communauté syrienne de France, octobre 2017





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire