Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mardi 24 avril 2018

Damas, au "Bon Vieux Temps" !… avec la Communauté syrienne de France




"Au Bon Vieux Temps"… Le "Beit Zaman"… Notre hôtel à Damas, tout un symbole ce nom… Un programme aussi…  Avec la Communauté syrienne de France nous avons abandonné les imposants hôtels internationaux, tel le Dama Rose choisi lors de notre premier voyage, pour ce gentil hôtel de charme à Bab Charki, dans la vieille ville de Damas…




Nous sommes attendus… Chaleur de l'accueil… Un rafraichissement… Très vite chacun découvre sa chambre… Toutes différentes, à chacune son charme… Pourtant, malgré ces lieux plaisants, malgré la fatigue nul ne résistera à une rapide découverte du vieux Damas pour certains… à un retour vers des lieux familiers pour d'autres… Nulle ville n'est plus attachante que Damas, el-Cham [الشام] pour les habitués… Bilad el-Cham [بلاد الشام], la Syrie dit-on "seconde patrie de tout homme civilisé"… 

Revenir en Syrie c'est d'abord retrouver des lieux chers… Dans les circonstances actuelles, c'est surtout se rendre auprès d'un bon ami en difficulté mais un ami courageux… Plusieurs fois nous nous sommes rendus en Syrie alors que la situation était plus confuse… Espérons  maintenant partager avec nos amis syriens une victoire méritée. Victoire grâce au sacrifice des enfants de ce pays.  Grâce à l'héroïsme de l'Armée arabe syrienne. Grâce au président Bachar el-Assad qui a su maintenir l'unité et la cohésion de la Nation, déjouant les pièges tendus visant à opposer les différentes communautés religieuses… Nos pensées vont aussi à la part de cette victoire due aux valeureux combattants du Hezbollah.  Victoire aussi des soldats de l'armée russe dont nombre, tout comme leurs frères syriens et du Hezbollah, sont tombés en martyrs face aux islamistes appuyés par l'Occident et les pétromonarchies obscurantistes…

Nous voulons avant tout que nos motivations soient d'abord affectives et émotionnelles. Soyons simplement heureux auprès des Syriens. Goûtons au charme incomparable des villes, villages, campagnes, horizons de Syrie… Restons étrangers à toute autre motivation… Et agissons en conséquence dans la manifestation personnelle de notre solidarité…

Notre voyage n'est pas vraiment consacré au tourisme même si nous prendrons le plus grand plaisir à visiter de nombreux lieux chargés d'Histoire, à jouir de paysage magnifiques… Notre présence, même discrète,  suffira le plus souvent à la manifestation de sympathie envers le peuple de ce pays…




















Dans le calme de la nuit de notre hôtel…













Découverte d'un nouveau chef-d'œuvre tout à côté de notre hôtel











































































 *   *   *

Autres étapes du 9ème voyage de "solidarité avec le peuple syrien"
de la Communauté syrienne de France, avril 2018




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire