Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

dimanche 7 janvier 2018

Safita, recueillement en la chapelle Saint-Michel… avec la Communauté syrienne de France, octobre 2017



Hâlte à Safita [صافيتا‎], Bassam Elkuht de la Direction générale des antiquités et des musées nous attend une nouvelle fois… Accueil toujours aussi amical et chaleureux…


Salle des Chevaliers, la cloche logée dans une meurtrière… Des murs d'une épaisseur de 4 mètres !



Safita cité du gouvernorat de Tartous, se situe au nord-est de son chef-lieu et au nord-ouest du Krak des Chevaliers. Sa population de 33 000 âmes se répartit à égalité entre Grecs orthodoxes et Alaouites. Au sein de la chaîne de montagnes côtière de Syrie du djebel Ansarieh, la ville se niche entre les hauteurs de trois collines et leurs vallées. Son château, la Tour Blanche [برج صافيتا], ainsi nommé en l'honneur de Blanche de Castille, reine de France et mère de Saint Louis, a été construit par les Templiers. Safita a connu une activité de premier plan lors les Croisades, et a été habitée par les Templiers…

Recueillement en la chapelle Saint Michel… Salle des Chevaliers à l'étage… Escaliers vers la terrasse d'où s'offre une vue panoramique vers le Liban et Tripoli au sud, vers le Krak des Chevaliers d'où nous venons, Tartous et la Méditerranée notre prochaine étape…  


Bassam Elkuht en la Chapelle Saint-Michel…







































Avec la Communauté syrienne de France, visite de Safita et de son château, la tour Blanche (novembre 2016)
Châteaux de l'Orient Latin - Les châteaux des Croisés et des Ordres Militaires : Chastel Blanc (Safitha)

Temple de Paris : Chastel Blanc, Safita

Facebook :

- Bassam Elkuht

- Marwan Bashour

- صافيتا في قلبي (غ - ع) - Safita in my heart


 *   *   *

Autres étapes du 8ème voyage de "solidarité avec le peuple syrien"
de la Communauté syrienne de France, octobre 2017





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire