Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

dimanche 7 janvier 2018

Une prière à la Vierge Marie, Shaghoura de Mahradeh… avec la Communauté syrienne de France, octobre 2017



Après nous avoir reçus au siège de la défense locale de Mahardeh en compagnie de notre amie Nena Awadmosa et du député Maher Qaourma,  Abouna George Shibly, que nous avons déjà rencontré lors de précédents voyages,  nous conduit à son église dédiée à la Vierge Marie…


Abouna George Shibly entouré de Nena Adwadmosa et du député Maher Qaourma au siège de la défense locale de Mahardeh

Cette église de Mahradeh abrite, tout comme celle de Sednaya, une Shaghoura particulièrement vénérée… C'est devant cette Shaghoura que l'Abouna dira avec le groupe de la Communauté syrienne de France qu'il reçoit une prière à la Vierge Marie… Visite de l'église, contemplation des icônes… À l'extérieur, l'Abouna nous indique un puits donnant sur l'église primitive souterraine…







La Shaghoura de Mahardeh


















Arrivée sur le parvis de l'église Saint George…


Puits vers l'église des temps primitifs


*   *   *

À Mhardeh [ محردة ], malgré la guerre, la vie ne perd jamais ses droits…
Mhardeh, ville chrétienne à la merci d’Al-Nosra

Cities and towns during the Syrian Civil War 



 *   *   *

Autres étapes du 8ème voyage de "solidarité avec le peuple syrien"
de la Communauté syrienne de France, octobre 2017



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire