Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

samedi 6 août 2016

Si tu vas à Rio n'oublie pas qu'à la fête des sambas, d'une fille à la taille fine, giflé tu seras…



Une poignée de main qui vaut une gifle !


Une poignée de main qui vaut une gifle ! Tête-à-claque s'est bien fait remettre à sa place par cette jeune femme courageuse et fière de représenter la Syrie laïque, avec à sa tête le président Bachar al-Assad… Quel Français pourrait en dire autant d'être identifié à un pareil Trou-du-cul ?




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire