Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mardi 9 décembre 2014

Serge Lazerevic échangé contre ses propres ravisseurs Ag Wadossène et Heiba Ag Achérif…


Twitter : @otagesmali





Un porte-parole français a annoncé ce mardi 9 décembre la libération de Serge Lazarevic, enlevé par Al Qaida au Maghreb Islamique (Aqmi) le 24 novembre 2011 dans un hôtel de Hombori près de Mopti où il logeait en compagnie de son ami Philippe Verdon. Serge Lazarevic et Philippe Verdon avait été repérés par deux proches d'Aqmi, Mohammed Ali Ag Wadossène, alors âgé de 22 ans, et son demi-frère par leur mère Heiba Ag Achérif. Les deux jeunes Touaregs, anciens militaires, se lieront aux Français avant de les kidnapper.

Les services français auront vite retrouvé la trace des ravisseurs grâce à une carte de recharge de téléphone abandonnée à l'hôtel. Les kidnappeurs seront repérés et interpellés dès le 10 décembre 2011, Mohamed Ali Ag Wadossène à Gao, Haiba Ag Acherif à Bamako. Ils avoueront alors avoir livré leurs prisonniers à une katiba d'Aqmi.

Serge Lazarevic était le dernier otage français officiellement aux mains d’AQMI. Un Suédois, un Néerlandais et un Sud-Africain enlevés un jour après, le 25 novembre 2011, à Tombouctou sont toujours détenus au Sahel par Aqmi.

Étrange coïncidence,  le 6 décembre dernier les deux détenus d’Aqmi, Mohamed Ali Ag Wadossène et Heiba Ag Achérif, sont transférés discrètement de Bamako vers le Niger voisin. Là, les négociateurs d’otages les attendent pour faire l’échange avec Serge Lazarevic dans un endroit jusque-là tenu secret.

Serge Lazarevic était aux mains d'Abdelkrim el-Targui, l'un des très rares responsables d'Aqmi à être touareg. Des tractations qui ont donc eu lieu entre Touaregs. « Nous avons rendu des services pour cette libération avec l'aide de Mohamed Akotey », confirme Alghabass Ag Intalla, secrétaire général du Haut Conseil pour l'unité de l'Azawad (HCUA), un groupe rebelle touareg. La famille Ag Intalla, l'une des plus puissantes de Kidal, s'attache à faire oublier une ancienne la proximité de certains de ses membres avec Ansar Dine, un groupe proche d'Aqmi.

En juin 2014, Ag Wadossène réussit à s'échapper de la prison malienne mais est rattrapé quelques jours plus tard par le service de renseignement malien à Bamako. Depuis juin 2014, les deux prisonniers étaient détenus dans la prison du service de renseignement malien à Bamako.


Le Causeur - Hommage à Diane Lazarevic : Antigone au secours de son père

Sahelien.com - Mali/Otage : Serge Lazerevic libéré en même temps que ses ravisseurs

Mali : comment les auteurs présumés du rapt de Verdon et Lazarevic ont été arrêtés

Libération de l'otage français Serge Lazarevic…

Philippe Verdon : cérémonie du souvenir du 22 août 2013, cimetière de Montferrand-Périgord


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire