Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

samedi 13 septembre 2014

Les chefs des États membres de l'OCS réunis à Douchanbé élargiront leur influence


Emomalii Rahmon, président du Tadjikistan, hôte du 14e sommet de l'OCS

Lors du 14e sommet de l'OCS tenu à la capitale tadjike, Douchanbé, les responsables des pays membres de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) ont appelé à une restauration prompte de la paix en Ukraine et ont exprimé leur soutien à une solution pacifique de la crise ukrainienne à travers les négociations.

Ils ont appelé à la restauration de la paix en Ukraine le plus tôt possible, et salué l'accord de cessez-le-feu conclu entre le gouvernement ukrainien et les séparatistes le 5 septembre à Minsk, en présence de la Russie et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

"Cet accord a apporté une lueur d'espoir de mettre fin à l'effusion de sang dans l'est de l'Ukraine." Les affrontements armés dans la région qui ont commencé depuis mars dernier ont coûté la vie à au moins 2.600 personnes.





La réunion du Conseil des chefs des États membres de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) s'est ouverte à Douchanbé (Tadjikistan) ce jeudi.

Après l'approbation de l'ordre du jour, la réunion à laquelle participent les présidents de la Russie Vladimir Poutine, du Kazakhstan Noursoultan Nazarbaïev, de l'Ouzbékistan Islom Karimov, du Tadjikistan Emomalii Rahmon, du Kirghizstan Almazbek Atambaïev et de la Chine Xi Jinpin, s'est poursuivie à huis clos.

Lors de la réunion du Conseil des chefs des États membres de l'OCS, l'attention sera focalisée sur l'intensification de la coopération dans le cadre de l'Organisation et sur le renforcement du rôle de cette dernière dans le monde. L'ordre du jour du sommet prévoit également l'examen des problèmes internationaux et régionaux d'actualité. Les participants envisagent de signer à l'issue du forum plusieurs documents, dont une déclaration conjointe.

Au terme du sommet, la présidence tournante de l'OCS passera à la Russie.


En marge des travaux de ce sommet de l'OCS, lors d'une rencontre avec le président iranien Hassan Rohani, le président Vladimir Poutine a insisté sur le fait que "les relations entre Moscou et Téhéran se développaient impétueusement", pour notamment souligner que la Russie et l'Iran ont de belles perspectives de coopération économique, en particulier dans le secteur énergétique :
"Nous avons de gros projets conjoints achevés et en cours de réalisation. Nous avons également de belles perspectives de coopération économique, notamment dans le secteur énergétique".
Créée en juin 2001 à Shanghai, l'OCS est une organisation régionale qui regroupe la Russie, la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan. L'organisation compte également cinq États observateurs (Afghanistan, Inde, Iran, Mongolie et Pakistan) et trois partenaires de discussion : la Biélorussie, le Sri Lanka et la Turquie.

Dans un article publié ce mercredi 10 septembre dans le quotidien Rossiïskaïa gazeta (RG), le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a indiqué que le Pakistan, l'Inde et l'Iran pourraient prochainement adhérer à l'Organisation de coopération de Shanghai.







Le président chinois Xi Jinping a fait ce vendredi 12 septembre une proposition en quatre points pour le développement de l'Organisation de coopération de Shanghaï (OCS).

Lors de son discours à l'occasion de la 14ème réunion du conseil des chefs d'État à Douchanbé, la capitale du Tadjikistan, M. Xi a expliqué que le bloc de six nations entrait dans une étape cruciale de développement alors que le monde connaît des changements complexes et profonds.

Premièrement garantir la sécurité et la stabilité régionales est de la responsabilité des États membres de l'OCS, a-t-il dit.

"À l'heure actuelle, nous devrions nous concentrer sur la lutte contre l'extrémisme d'ordre religieux et contre le terrorisme sur internet",  a lancé le président Xi.

Il a invité les membres de l'OCS - Chine, Kazakhstan, Kirghizstan, Russie, Tadjikistan et Ouzbékistan - à donner un rôle nouveau à la Structure Régionale Anti-terroriste (RATS) du groupe, afin de combattre le trafic de drogue le plus rapidement possible.

Deuxièmement, les États membres de l'OCS devraient adhérer à l'objectif de prospérité et de développement communs, a insisté M. Xi.

Il a appelé les États membres à parvenir à un accord pour établir le plus rapidement possible une institution financière pour l'OCS et à renforcer la coordination des politiques en matière d'énergie et d'alimentaire.

Le président chinois a exhorté les États membres à mettre en place un plan de partenariat de l'OCS en science et technologie, et à accélérer l'établissement d'une plate-forme de partage des informations en matière de protection de l'environnement.

Troisièmement, les États membres de l'OCS devraient promouvoir globalement les échanges entre les peuples, a souligné le président.

M. Xi a suggéré que les États membres de l'OCS renforcent les capacités en matière de communication internationale, développent la coopération dans le domaine des médias, et aident à la formation de personnels dans les domaines administratif, judiciaire et de politique publique.

Quatrièmement, l'OCS devrait développer les échanges et la coopération vers l'extérieur, a-t-il ajouté. Tout pays qui souhaite rejoindre l'OCS et répond aux critères est le bienvenu pour demander l'adhésion à l'organisation, a indiqué M. Xi.

Le chef d'État chinois a également appelé à renforcer la coopération entre les pays membres de l'OCS et les pays observateurs, ainsi que les communications entre pays membres de l'OCS et les partenaires de dialogue de l'organisation, ajoutant que l'OCS devrait servir à consolider la coopération avec les organisations internationales et régionales, telles que les Nations Unies et la Conférence pour l'interaction et les mesures de confiance en Asie.



OCS : le sommet de Douchanbé entame ses travaux

Douchanbé accueille le sommet de l'OCS

L’OCS, un éventuel concurrent de l’OTAN ?

Russie-Iran: de belles perspectives de coopération (Poutine)

Xinhua : Le président chinois fait une proposition en quatre points pour le développement de l'OCS

Xinhua : Xi Jinping propose un traité contre l'extrémisme et des efforts communs antiterrorisme sur Internet

Xinhua : La Chine et le Turkménistan s'engagent à approfondir la coopération énergétique

Xinhua : La Chine et le Kazakhstan vont renforcer leur coopération en mettant en œuvre l'initiative de la Route de la Soie

The BRICS Post : Putin, Xi urge stronger ties within security bloc

The BRICS Post : SCO, SAARC must jointly fight terror: Afghan President

The BRICS Post : China, Russia to jointly face external challenges: Xi

The BRICS Post : China, Russia, Mongolia to create economic corridor

Russia Beyond The Headlines : Poutine invite l’Inde et le Pakistan à rejoindre le groupe de Shanghai

Afghanistan - Héritage néfaste des USA : les talibans encore plus forts au lieu d'être battus


*     *      *





Association Géopolasie : L’OCS à Dushanbe. La menace terroriste ébranle les anciens équilibres stratégiques

Douchanbé : Présentation de la mission de Défense française

France-Tadjikistan

Douchanbé, le plus petit bureau de vote des Français de l’étranger ...

Arnaque au Tadjikistan : le tour-opérateur fantôme ou le zombi de Douchanbé



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire