Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 5 mai 2016

"Priez pour Palmyre"… La Russie et Palmyre rendent simultanément hommage à Aleksander Prokhorenko





L'évènement est trop important pour que les médias français osent le passer sous silence. Mais aucun parmi ces salopards de médias français ne mentionne que ce concert était d'abord dédié aux héros qui ont libéré Palmyre et plus particulièrement à Aleksandr Prokhorenko. Une défaite cuisante moins pour l'État islamique que pour ses parrains occidentaux, turc, saoudien, qatari, israélien… Ainsi France 2, rapportant ce concert, ose dénoncer une basse manœuvre de propagande du président Vladimir Poutine.


Le corps d'Aleksandr Prokhorenko quitte Moscou pour ses funérailles dans sa ville natale, Orenburg

Ce jeudi 5 mai, « Priez pour Palmyre… Que la musique rende la vie aux anciens vestiges », un concert dirigé par chef d'orchestre russe Valeri Gergiev.  Avant le concert, depuis Moscou, le président Vladimir Poutine a prononcé une allocution de bienvenue retransmise à la télévision russe et sur un écran géant installé dans l'amphithéâtre de la cité antique de Palmyre… avec traduction simultanée du russe vers l'arabe et l'anglais.


Le chef d'orchestre Valeri Gergiev








"Priez pour Palmyre", un concert dirigé par Valeri Gergiev dans l'amphithéâtre de Palmyre…


Le moment de ce concert coïncide avec la levée de la dépouille mortelle de l'agent des forces spéciales Aleksander Prokhorenko, mort après avoir ordonné une frappe aérienne sur sa propre position alors qu'il était encerclé par des terroristes de l'État islamique. Ses restes ont quitté Moscou pour son village natal de Gorodky, dans la région d'Orenburg, où ils seront enterrés lors d'une cérémonie avec les honneurs militaires ce vendredi 6 mai. 





Aleksandre Prochorenko, officier russe héros martyr, a sacrifié sa vie au combat contre Daesh

L’immonde présentation du concert russe à Palmyre par « Le Monde »



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire