Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mardi 24 septembre 2013

Hery Rajaonarimampianina à Sabotsy Namehana : ériger une nation où règne le Fihavanana


Hery, "dossard" n°3, est sur Facebook : https://www.facebook.com/heryvaovao


Qui est Hery Rajaonarimampianina ?

Hery Rajaonarimampianina, 55 ans, est originaire d'Antsofonondry, à Avaradrano, dans la banlieue nord d’Antananarivo. Titulaire d’une maîtrise en économie auprès de l'Université d'Antananarivo en 1982, il obtient un DEA en finance, comptabilité et économie à l'Université de Trois-Rivières, au Québec en 1986. Cinq ans plus tard, il reçoit le diplôme d'expertise comptable délivré par la Certified general accountant's association (CGA) du Canada.

De retour à Madagascar, entre 1991 et 1995 Hery Rajaonarimampianina est professeur et directeur des études à l'Institut national de sciences comptables et de l'administration d'entreprise (INSCAE), cette prestigieuse grande école malgache qui a pu être qualifiée par la Banque mondiale comme son meilleur projet au monde pour l’éducation… En 1995, il crée son propre cabinet d'expertise comptable et commissariat aux comptes "Auditeurs associés-CGA", opérant dans le domaine du conseil, audit, comptabilité, juridique et organisation financière et sociale. En 2003, Hery Rajaonarimampianinal est élu président de l'Ordre des experts comptables et commissaires aux comptes de Madagascar. Ainsi, Hery Rajaonarimampianina tisse un réseau important de relations tant dans les milieux d’affaires que politiques, à Madagascar et à l’étranger.

En 2009, le nouveau président de Madagascar, Andry Rajoelina, agrée Hery Rajaonarimampianina pour être ministre des Finances et du Budget de son premier gouvernement, et depuis il est l’un de ces ministres inamovibles du régime de la Transition, malgré de nombreuses jalousies et calomnies… En 2011, Hery Rajaonarimampianina est nommé président du Conseil d'administration d’Air Madagascar

En avril 2013, lors du congrès du Tanora Malagasy vonona (TGV), Hery Rajaonarimampianina manifeste, sans succès, son désir d’être désigné candidat du parti du président Andry Rajoelina… Ce n’est qu’après le retrait de candidature d’Andry Rajoelina lui-même que s’ouvre une nouvelle opportunité pour Hery Rajaonarimampianina qui rallie les partisans les plus fervents d’Andry Rajoelina… Hery Rajaonarimampianina fonde alors son propre mouvement le « Hery vaovao hoan’i Madagasikara », une « Force nouvelle pour Madagascar »



« Sabotsy Namehana est un endroit qui m’est particulièrement cher car c’est ici que j’ai passé mon enfance, c’est ici que j’ai appris mes premiers contacts avec le monde rural, je connais comment vivent les paysans car moi-même j’ai pratiqué ce métier, je jouais, je vivais comme nombreux d’entre vous ont vécu ou vivent encore aujourd’hui, je connais vos peines en travaillant dur pour nourrir votre famille, je connais les souffrances des jeunes chômeurs de cette localité, et de tout Madagascar d’ailleurs. Je suis venu pour apporter une nouvelle force pour qu’ensemble, nous puissions lutter contre la pauvreté »
« Nous allons construire, nous allons ériger une nation où règne le Fihavanana et qui aspire à la paix et au développement ». Tels sont les propos de Hery Rajaonarimampianina, candidat aux élections à la magistrature suprême sous les couleurs du « Hery vaovao hoan’i Madagasikara », ce samedi 21 septembre dans le district d’Avaradrano, plus précisément à Sabotsy Namehana, ce village où il a grandi.
« Un tel édifice devrait avoir comme socle un État de droit, un État fort qui puise sa force chez la population », selon Hery Rajaonarimampianina. Chacun peut y mettre du sien dans la mise en place d’un tel fondement solide en accomplissant son devoir de vote le 25 octobre prochain, puisque cette date sera le début du chantier de construction, a-t-il laissé entendre.
Lors de son passage à Avaradrano, Hery Rajaonarimampianina a reçu la bénédiction des «Ray aman-dreny», les anciens de la localité.
Parmi les grandes figures issues du district d’Avaradrano, on peut citer des ministres ainsi qu’un chef de Gouvernement et la commune de Sabotsy Namehana devrait également s’attendre… à sortir une personnalité beaucoup plus importante, a-t-il souligné devant la foule enthousiaste.
Le candidat du Hery Vaovao fera de la lutte contre l’insécurité son cheval de bataille. Il accorde également une priorité aux jeunes qui font face à des problèmes de recherche d’emploi. La liste n’est pas exhaustive, mais le candidat Hery Rajaonarimampianina ne s’est pas pour autant étalé sur son programme. L’heure n’est pas encore à la propagande, a-t-il avancé samedi dernier.
Au cours d’un meeting qui s’est tenu au By Pass dans l’après-midi de samedi, Hery Rajaonarimampianina qui se veut être un candidat d’ouverture, a mis en relief l’importance de la lutte contre la pauvreté à laquelle tout un chacun devrait prendre part, hommes, femmes, jeunes…
Son Quartier Général d’ « Avaradrano B » a été inauguré par la suite.
L’ancien professeur et directeur des études à l'INSCAE, expert comptable et ancien ministre des Finances et du Budget a poursuivi ses déplacements en province hier à Antsiranana puis à Mahajanga.

*      *
*
Les 33 candidats au premier tour de l’élection présidentielle de Madagascar (25 octobre 2013) :

01. RAVALISAONA Clément Zafisolo
03. RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA Hery Martial
04. RABEHARISON Roland Dieu Donné dit VAHÖMBEY
05. RATSIRAKA Iarovana Roland
06. ANDRIANAINARIVELO Hajo Herivelona
07. RAKOTO Fetison Andrianirina
08. RABEMANANANTSOA Brigitte Ihantanirina
09. RADAVIDSON Andriamparany Benjamin
10. VITAL Albert Camille
11. RAKOTO Jean Pierre
12. DOFO Mickaël Bréchard
13. RANDRIAMAMPIONONA Joseph Martin
15. RAJAONARY Patrick Ratsimba
16. RABEHARISOA Saraha épouse GEORGET
18. TINASON Freddy
19. RAZAFIARISON Laza
20. MONJA Roindefo Zafitsimivalo
22. TEHINDRAZANARIVELO Djacoba Alain
23. RAJEMISON RAKOTOMAHARO
25. LAHINIRIKO Jean
27. VONINAHITSY Jean Eugène
28. RAJAONARIVELO Pierrot Jocelyn
31. RANDRIAMANANTSOA Tabera
32. RATREMA William
33. JEAN-LOUIS Robinson Richard
34. RAZAFINDRAVAHY Edgard Marie Noé
35. RAHARIMANANA Venance Patrick
36. RATRIMOARIVONY Guy
37. RAZAFIMANAZATO Julien
38. RATSIMBALSON Faharo
39. RABETSAROANA Willy Sylvain
40. NOELSON William
41. LEZAVA Fleury Rabarison


Les évincés de la liste définitive établie par la nouvelle Cour électorale Spéciale pour cause d’anormalité de la première décision :

02. RAVALOMANANA née RAKOTONIRAINY Lalao Harivelo
03. JULES ETIENNE Rolland
14. RATSIRAKA Didier Ignace
17. RASOLOSOA Dolin Rina Josephson (retrait volontaire)
21. KOLO Christophe Laurent Roger
24. RAKOTOMALALA Marcel Fleury
26. RASOLOVOAHANGY Roseline Emma
29. RAJOELINA Andry Nirina
30. RAFALIMANANA Ny Rado



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire