Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 2 juin 2011

Santa Cruz… l'Ascension des Oranais





Notre Dame de Santa Cruz qui jadis dominait Oran s’est exilée à Nîmes… Désormais, chaque année le jeudi de l’Ascension les Oranais s’y rendent en pèlerinage et pour des retrouvailles. 

Ce 2 juin, malgré la pluie, la foule était encore nombreuse… Foule nombreuse de pélerins au pied de la colline, près de la petite église de Courbessac et parmi une population de résidents kabyles ou arabes, fils de Harkis ou non, des vieux, de très jeunes… mais gens de chez nous toujours sympathiques et accueillants, heureux de retrouver au moins une fois par an ces Européens et chrétiens venus du pays… Comme chez nous jadis, avant que DeGaulle et FLN sèment la haine. 


Après la messe, un méga sandwich fourré de rate farcie, cette melza qui nous manque tant… 

Puis, sous les parapluies, la procession jusqu’au sanctuaire dédié à notre Vierge immigrée… toujours la foule malgré le mauvais temps, foule à laquelle se joignent des musulmans, j’ai même pu y repérer quelques femmes voilées… Foule recueillie, foule émue, foule digne, foule heureuse… Une journée de communion loin de France.




















Épilogue…






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire