Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

dimanche 17 avril 2011

"Piss Christ" : Blasphème d'un fétichiste urophile…



Un Christ plongé dans l’urine financé par une mairie UMP, un conseil régional PS, un ministère du gouvernement Sarkozy et LVMH…

En France, le Ministère de la culture du gouvernement Sarkozy, une mairie UMP et un conseil régional PS financent actuellement une exposition appelée «je crois aux miracles» organisée autour de la photo d’un Christ plongé dans l’urine. Des affiches de cette photo blasphématoire, appelée «Piss Christ», sont exposées publiquement en pleine rue d’Avignon.

Le groupe LVMH (Dior, Guerlain, Moët, Hennessy, etc.), dirigé par Bernard Arnauld, cofinance ce "Piss Christ" et met son logo sur l'affiche, alors que ce même groupe LVMH se définit sur son site internet, comme « l’ambassadeur de l’art de vivre occidental dans ce qu’il a de plus raffiné » !!! (NB: On comprend pourquoi la société Hermès s'est récemment battue pour ne surtout pas être engloutie dans ce groupe.)

Les actionnaires et clients apprécieront de voir ce que LVMH fait de leur argent.

Enfin quelques sponsors secondaires (non présents sur les affiches) participent au blasphème comme la SNCF ou la Fondation CARTIER.

Aux États Unis, puis en Australie, cette photo blasphématoire réalisée en 1987 a été bannie. Le gouvernement Sarkozy, la mairie UMP, le conseil général PS et LVMH, eux, en font tranquillement la promotion dans l’ancienne cité des papes. L’œuvre y est installée dans un des plus beaux hôtels particuliers de la ville, devenu une sorte de temple du blasphème.

Devant ces faits inacceptables, les chrétiens mais aussi toutes les personnes honnêtes refusant ces actes discriminatoires et provocants, exigent des autorités et dirigeants impliqués les mesures immédiates suivantes :

- Faire retirer la photo blasphématoire de cette exposition et interdire toute présentation publique en France, en raison de son caractère provoquant et discriminatoire envers les chrétiens.
- Faire enlever et détruire tous les supports de communication utilisant cette photo (affiches, panneaux municipaux, brochures etc.)
- Faire stopper tout financement public et privé de cette exposition (près d'un million d’euros par an prévus pour une nouvelle période de 10 ans !!! dont une grande partie par le contribuable).


Pour suivre les développements de cette agression envers tous les chrétiens, pratiquant ou non, et affirmer sa solidarité en signant la pétition se reporter au site http://www.civitas-institut.com

Bonne nouvelle en ce début de semaine sainte : Deux des prétendues œuvres du fétichiste urophile, le provocateur américain Andres Serrano présentées en Avignon par le marchand Yvon Lambert ont été envoyées à la poubelle… à coups de marteau et de pioche… Un comble, le directeur déconfit du musée-latrines ose porter plainte !!! Les catholiques ont aussi droit à la liberté d'expression… Qu'on la respecte !!!

Frédéric Mitterrand, ministre de la culture préposé au compost a condamné ce qu'il qualifie d'une « atteinte à un principe fondamental, la présentation de ces œuvres relevant pleinement de la liberté de création et d’expression qui s’inscrit dans le cadre de la loi », tout en reconnaissant que « l’une des deux œuvres pouvait choquer certains publics ». Sachez, Monsieur le Préposé au Compost, que la laïcité c'est le respect de toutes les sensibilités, y compris celle des catholiques… ces « certains publics », comme vous le dites avec tant de mépris.

Le « Piss Christ » défoncé à coups de masse
Le « Piss Christ » d’Andres Serrano, qui a provoqué une polémique à Avignon, vient d’être détruit. Des jeunes-gens ont profité de l’ouverture du musée pour se rendre en milieu de journée devant l’"œuvre" et la détruire à coups de masse et de marteau.
Ils auraient pénétré dans la Collection Lambert en payant leur entrée, comme de simples visiteurs. Puis, le visage découvert, ils ont détruit la protection en verre et sont venus à bout de celle en plexiglas avec des masses et des marteaux avant de s’attaquer au « Piss Christ ». Une bombe peinture aurait également été utilisée par ces jeunes-gens. Ils ont quitté le musée aux cris de « vive Dieu ! vive Dieu ! ». Une altercation aurait eu lieu avec le service d’ordre, rapidement débordé. Quelques coups auraient même été échangés.
Une autre "œuvre" d’Andres Serrano, représentant deux religieuses, l’une derrière l’autre, avec un voile blanc, manifestement  antichrétienne, a également été détruite au marteau par ces jeunes-gens.
Samedi, plusieurs centaines de catholiques ont manifesté devant la Collection Lambert qui hébergeait le « Piss Christ ». Près de 80 000 personnes ont signé une pétition demandant le retrait de l’œuvre. Une requête partagée par Mgr Cattenoz, évêque d’Avignon.
À savourer : Sur France-Info, Yvon Lambert explique avoir reçu « 30 000 mails d’intégristes » et se déclare « choqué » par la destruction de deux de ses "œuvres". Pointant « l’ignorance », il menace de « prendre ses cliques et ses claques » au vu de « l’ambiance nationale »
Liens :
http://www.ndf.fr/general/17-04-2011/exclusif-le-piss-christ-defonce-a-coup-de-masse
http://defendonslecrucifix.org
http://www.christianophobie.fr/breves/en-direct-davignon
http://www.civitas-institut.com


Quand Éric Zemmour louvoie…  Où es-tu Éric ?  Contorsions d'un histrion figaresque prébendé par le  PAF…


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire