Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mercredi 13 avril 2011

La Marine jette l'ancre

Communiqué de presse du Bureau Politique du Front National :

"Le Bureau Politique du Front National condamne les choix de Nicolas Sarkozy qui ont conduit la France à s’enliser dans la guerre civile ivoirienne par un soutien inconditionnel à Alassane Ouattara et une participation active des soldats français de la force Licorne au renversement de Laurent Gbagbo et de son gouvernement, allant ainsi bien au-delà du mandat de l’ONU.
L’arrestation de Laurent Gbagbo par les militaires français qui l’ont remis immédiatement aux chefs de la rébellion, constitue une violation gravissime des règles les plus élémentaires du droit international, à l’heure où le Tribunal pénal international soupçonne les partisans de Ouattara de s’être livrés à des massacres et des atrocités.
Les décisions de Nicolas Sarkozy portent gravement préjudice aux intérêts de la France en Côte d’Ivoire, mettent en danger la vie de nos compatriotes dans ce pays et dans toute l’Afrique, ainsi que celle de nos soldats engagés dans cette guerre civile.
Le Bureau Politique du Front National réitère sa position sur le conflit ivoirien en préconisant la protection de nos ressortissants, la neutralité des troupes françaises, l’arrêt des combats et le retour aux négociations."

 Voilà qui est clair et net pour le nouveau programme politique du "Parti aux Deux-Cantons"… Chacun chez soi. On est si bien chez soi… Rien à foutre des Arabes et des Nègres… des Chinois et des Nippons et de leur nuage, qu'ils le gardent pour eux leur nuage… Et toi Sarko, finis tes voyages de représentant de commerce… La Légion Étrangère, à dissoudre ! Chacun chez soi ! Pour les vacances, à la maison ! La Tunisie, l'Égypte, la Thaïlande, les Seychelles, l'Espagne ou le Portugal c'est pas patriote d'aller y dépenser sa monnaie…  Les "Deux-Cantons" si chèrement et de haute lutte conquis que voilà une belle grande et noble Patrie !

Ces "Deux-Cantons", ça ne peut qu'évoquer ces maudites "Deux-Églises", nid de l'Infâme… Et avec quelle opportunité ! Petite France… Frileuse… Franchouillarde… Xénophobe contrariée… Peau de chagrin. Plus gaulliste "nauséabond" que La Marine, tu meurs… Avis aux amoureux de l'Algérie française égarés bernés cocufiés…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire