Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux faits…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 3 mars 2022

Bodh-Gāya : où le Bouddha atteignit l’Éveil

 
 
Bodh-Gāya... le lieu le plus sacré du bouddhisme... là où tout bouddhiste souhaite venir en pèlerinage... C’est ici que le Bouddha a connu la Bodhi, l’Éveil ou Illumination, sous l’arbre dit de la Bodhi, un Ficus religiosa ou figuier des pagodes. Le temple de la Mahabodhi abritant le trône de diamant (Vajrasana) est le principal monument de ce site inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2002.

Les communautés bouddhistes du monde entier ont construit dans la ville des temples ou des monastères dans le style respectif de leur pays. On y trouve ainsi un monastère tibétain, des temples japonais, birmans, un temple et un monastère chinois et... un monastère et un wat thaïs.

Le site a connu récemment deux attaques terroristes, en juillet 2013 et janvier 2018, aussi les mesures de sécurité y sont particulièrement sévères. Il est interdit d’y introduire des smartphones et donc de photographier avec. Les photos de la Mahabodi présentées ici ne sont donc que des emprunts.





























*   *   *

Bodh-Gaya :  le wat, l'hôpital, le monastère thaïs...





















































*   *   *

Bodh Gaya, au monastère cambodgien...





















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire