Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 28 juin 2018

Avec un ami de la France, dans un village des monts Alaouites…



Dans l'après-midi de ce samedi 28 avril notre groupe de quelques Français réunis par la Communauté syrienne de France est amicalement reçu chez le Docteur Amin Charabeh et son épouse dans leur grande et belle maison juchée sur les hauteurs de Djablé [جبلة] à Bessmalekh, [بسمالخ], un paisible hameau de 1500 âmes de la commune de Beit Yachoute [بيت ياشوط] dans cette région montagneuse peuplée d'une multitude de villages dispersés, tantôt nichés à flanc de coteau tantôt bâtis sur une éminence…

Sur le seuil de leur maison, autour du Docteur Amin Charabeh et son épouse, notre groupe de la Communauté syrienne de France…


Nous sommes dans le djebel Ansarieh [جبال الأنصارية] ou monts Alaouites [جبل العلويين], chaîne de montagne de 110 km, culminant à 1 562 mètres au Nebi Younès [جبل نبي يونس ] et séparant la région côtière de la plaine du Ghab…  Plusieurs fois déjà nous avions parcouru cet itinéraire impressionnant menant de la région de Hama et la plaine du Gharb vers la côte en empruntant une route un peu plus au nord débouchant aux environs de Lattaquié… Nous avions alors choisi de faire d'une vue panoramique d'un point de cette route l'illustration de la page d'accueil de ce blog…


Sur une route plus au nord, vue panoramique sur la plaine du Gharb depuis les environs de la ville de Qardāḥah - ©Ashraf Zeinah, photographe

Tôt le matin nous avions quitté de Mahardeh [محردة], longue halte à Tell Salhab [سلحب] au nord-ouest de Hama où nous avions participé avec les mères et sœurs de martyrs et de soldats à la préparation d'un repas qui sera servi sur le front "comme à la maison"… Superbes paysages sur cette route qui depuis l'Oronte et la plaine du Gharb rejoint la côte méditerranéenne…






Les monts Alaouites, une région de montagne mais fortement peuplée… et cultivée


Les pentes sont souvent très raides dans cette région, notre bus refusera de monter plus haut à seulement quelques kilomètres du but


Nos hôtes…


Longue conversation avec nos hôtes empreinte d'une certaine réserve…  qui face à l'absurdité du comportement de nos dirigeants ne peut cependant exclure une grande franchise dans nos appréciations… Comment ne pas exprimer notre écœurement quand le régime qui sévit actuellement en France fait fabriquer par des comparses de fausses preuves et ment effrontément à son peuple et à la communauté internationale pour justifier un bombardement sur un pays traditionnellement ami… Comment accepter qu'un "président" d'un pays qui ne se veut pas voyou reçoit en son palais et finance ouvertement des organisations terroristes : des organisations qui sur le terrain agiront au nom de qui ?  Nombreux sont les Français qui se souviennent de ces liens privilégiés entre la France et la Syrie mais comment faire entendre leur voix dans le contexte actuel ?

Beauté d'un jardin dans la montagne… roses de Damas


Notre hôte - parfaitement francophone… et francophile - est tant par ses recherches universitaires que par sa carrière un témoignage de cette amitié de très nombreux Syriens à l'égard de la France… Plus que de sa carrière c'est avec émotion qu'il évoque le souvenir de son directeur de recherches avant de nous offrir un exemplaire de sa thèse… Concours de circonstances : une thèse qui aborde largement un thème sur lequel nous venions d'être fortement sensibilisés à Mahardeh lors de notre rencontre avec les Aigles de la Tornade rouge, Bilad ach-Cham…

En fin d'après-midi notre hôte nous accompagne au domicile de familles dont les fils sont tombés au combat contre les groupes terroristes agents de nos gouvernants… Si cette région du pays alaouite n'a jamais été atteinte par l'ennemi nombreux sont ses fils tombés en martyrs sur le front…


Du Ciel, il veille sur la Syrie...






*   *   *

Amin Charabeh : L'Attitude syrienne à l'égard du problème palestinien de 1947 à 1967, thèse de doctorat en Histoire sous la direction du professeur Dominique Chevalier, université Paris IV-Sorbonne, 1991

"La Syrie a toujours considéré le problème palestinien comme étant le problème fondamental pour tous les Arabes. À travers l'histoire, tout au long des siècles, la Syrie et la Palestine ont formé une entité géographique qui, aujourd'hui, comprend la Syrie, le Liban, la Palestine, la Jordanie, c'est ce que l'on connaît comme "Bilad Ach-Cham". À l'époque du mandat britannique, les Syriens ont été directement impliqués dans tous les événements qui se déroulaient en Palestine, du fait de l'implantation des colonies sionistes qui tendaient à y créer un foyer national juif. Les Syriens ont ensuite combattu aux côtés des Palestiniens après la constitution de l'État d'Israël le 15 mai 1948. La Syrie, après la guerre, a pris un certain nombre de décisions politiques accordant aux Palestiniens les mêmes droits que ceux des Syriens sauf celui de l'identité, afin de manifester leur solidarité aux réfugiés. Après les différents événements qui suivirent la fin de la guerre israëlo-arabe de 1948, et l'arrivée au pouvoir à Damas en 1963 du Parti Baas arabe socialiste, plus de rigueur se manifesta dans la lutte pour la libération de la Palestine. La tension progressive du conflit israëlo-arabe conduisit alors à la guerre de juin 1967 et à l'occupation par Israël de nouveaux territoires arabes."
*   *   *

Pour votre information heure par heure :
SF - Loyauté à la Syrie


*   *   *

Salma Mardam Bey : "La Syrie et la France : Bilan d'une équivoque (1939-1945)" Comprendre le Moyen-Orient, L'Harmattan 1994


Déjà un autre ami de la France, Jamal Mardam Bey, évoquait en 1939 vingt années de malentendu entre la France et la Syrie !



 *   *   *

Autres étapes du 9ème voyage de "solidarité avec le peuple syrien"
de la Communauté syrienne de France, avril 2018





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire