Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

samedi 22 octobre 2016

Bassam Tahhan : "Qui est le bourreau de son peuple ?..."










Intervention de Bassam Tahhan, spécialiste du Moyen-Orient et de la Syrie, à propos du martyre d'Alep


La bataille d'Alep selon Bassam Tahhan : "D'ici quelques semaines, Alep sera libérée des terroristes"

Retrouvez Bassam Tahhan, natif d'Alep et spécialiste reconnu mais persona non grata dans tous les médias français officiels qui lui préfèrent systématiquement les pseudo-spécialistes défenseurs du "bon boulot" des djihadistes dits "modérés" :











Le géopolitologue et islamologue Bassam Tahhan, vient ici d'inaugurer une toute nouvelle rubrique en collaboration avec Éveil Français TV. Désormais, l’émission de Bassam Tahhan s'appelle "Éveil Critique"
Cette première émission se veut être un hommage à un penseur libre d'origine jordanienne exilé au Liban et malheureusement assassiné par un islamiste devant le palais de justice de la capitale jordanienne ce dimanche 25 septembre 2016.
Il s'appelait Nahed HATTAR et c'est en hommage à ce journaliste hors norme que Bassam Tahhan a décidé d’intégrer son nom dans le sien pour s'appeler Bassam - HATTAR - TAHHAN.


Sur cette caricature Nahed Hattar imagine Allah face aux prétentions d'un djihadiste qui serait arrivé au paradis.
Allah : "Que votre soirée soit joyeuse, Abu Saleh, avez-vous besoin de quelque chose ?"
Djihadiste : "Oui, Seigneur, apportez-moi le verre de vin là-bas et dites à Djibril de m'apporter des noix de cajou. Après cela, envoyez-moi un serviteur éternel pour nettoyer le sol et prenez les assiettes vides avec vous".
Djihadiste poursuit : "N'oubliez pas de placer une porte sur la tente afin que vous frappiez avant d'entrer la prochaine fois".




Bassam Tahhan : "Deir ez-Zor : erreur ou provocation américaine ?"



Bassam Tahhan, Alépin et Français, dénonce les "errements" du "président" Hollande…



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire