Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

vendredi 13 mars 2015

Valls cramoisi ou la république franc-maçonne contre la France et Marion Maréchal-Le Pen


Merci monsieur Valls ! Comment mieux servir le Front National que par cette haine partisane indigne d'un chef de gouvernement respectueux de sa charge et d'un semblant de démocratie ?… Comment mieux s'auto-stigmatiser que par des propos injurieux, tels que n'oserait tenir la pire des racailles ?… Comment mieux prouver son inaptitude à gouverner un pays qu'en perdant ainsi son sang-froid et, cramoisi, se laisser envahir par une telle rage haineuse ?

Merci, courageuse Marion Maréchal-Le Pen d'avoir ainsi banderillé, publiquement - au sein de la représentation nationale -, ce veau de pacotille et permis que cette bêbête haineuse se manifeste telle qu'en elle même… insignifiante.







Pourquoi donc, cher Manu, n'oublieriez-vous pas la politique pour aller vous faire cajoler par Frédéric Mitterrand ?… Sans doute séduit par vos allures autant que par vos propos infantiles - oubliés les boxeurs thaïs de 40 ans -, si l'on en croit ses récents propos il vous attendrait gentiment, lui… Hors de l'arène.






MANUEL VALLS, PARKINSON OU ÉMOTIF ? Analyse de l'étrange attitude du Premier ministre Manuel Valls lors de sa réponse à la députée FN Marion Maréchal-Le Pen. Quelqu'un qui est à tel point dominé par ses émotions peut-il prétendre aux plus hautes fonctions ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire