Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mardi 17 mars 2015

Jean-Claude Lozac’hmeur : « Les origines occultistes de la franc-maçonnerie »




Le professeur Lozac’hmeur signe un nouveau livre, incontournable pour cette indispensable connaissance de la franc-maçonnerie à quiconque s'intéresse aux rouages de la vie politique : un ouvrage sous-titré avec pertinence « recherches sur une religion d’État »… Une étude originale et documentée. Un travail passionnant, des révélations remarquables qui contribuent à mieux comprendre ce qu’est la franc-maçonnerie, à travers l’étude de ses origines occultistes…

4e de couverture :

« Qu’est-ce que la franc-maçonnerie ? D’où vient-elle ? Quel est son secret ? Quels sont ses objectifs ? Telles sont les questions auxquelles il est répondu dans cet ouvrage. Après avoir dans un précédent livre démontré que le culte des « Fils de la Veuve » est la forme moderne d’une antique religion à mystères opposant un « Dieu Civilisateur » à un « Dieu Tyrannique » identifié au Dieu de la Bible, l’auteur conduit dans ces pages sa recherche à son terme. En effet, si, comme tout l’indique, les Initiés travaillent au retour de l’Âge d’Or, il importe de savoir ce que sera la société dont ils préparent l’avènement. C’est ici que l’étude systématique des différentes composantes de la Franc-Maçonnerie apporte de précieuses informations.
Les rites du Compagnonnage, le culte d’Osiris et celui de Mithra, dévoilent l’essence même de ce monde à venir, à savoir sa haine inexpiable à l’encontre du Dieu du Décalogue et de l’Incarnation. L’Alchimie, la Rose-Croix et la Kabbale complètent le tableau. Totalitaire et résolument prométhéenne, cette civilisation aura pour objectif la divinisation de l’Homme par le développement des sciences et des techniques. Dans cet univers globalisé d’où famille et patrie auront disparu, on pratiquera l’eugénisme et l’euthanasie. L’individu, libéré des règles de la morale, pourra s’adonner aux passions les plus viles. Quant aux religions, elles auront été unifiées au sein d’une « Église Universelle » ayant pour loi la « religion de Noé » chère aux Kabbalistes.
Au sommet de cet univers pyramidal et rationalisé, un surhomme jouissant de tous les pouvoirs (« le Soleil » de Campanella) imposera sa loi à la terre entière. »

Sommaire :

•  Préface
•  Introduction
•  La Gnose Transhistorique
•  Le Compagnonnage
•  Le culte d’Osiris
•  Le culte de Mithra
•  L’Alchimie
•  La Rose-Croix
•  La Kabbale
•  Le Néoplatonisme
•  CONCLUSION GÉNÉRALE
•  Annexe I : Le Saumon de la Connaissance
•  Annexe II : Note sur le Néoplatonisme
•  Annexe III : L’inférence par induction incomplète suffisante
•  Index des noms cités
•  Table des matières

Jean-Claude Lozac’hmeur : Les origines occultistes de la franc-maçonnerie, Éditions des Cimes. 216 p., index des noms. 18 €

Maurice Talmeyr : La Franc-maçonnerie et la Révolution française


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire