Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 19 mars 2015

Flanby n'est plus Charlie… Hollande n'aime plus Charlie et voudrait le censurer…


Flanby et Valls dans un hélico nommé "Charlie"… Ça ira pas loin !

Flanby qui avait pourtant tant défendu Charlie tout en surfant sur l'émotion provoquée par l'attentat, se serait manifesté par une déclaration aussi déplacée que dénuée d'humour. Il trouverait la nouvelle couverture de Charlie Hebdo « indécente et déplacée ». Celle-ci suggère une comparaison entre le crash de "Dropped" en Argentine et le coup de pied au cul qui attend le PS lors des prochaines élections départementales… Flanby fâché aurait demandé à Riss, responsable de la Une et rédacteur en chef de Charlie Hebdo, de supprimer cette Une et de la remplacer par un croquis plus politiquement correct. Une demande pour le moins dénuée d'humour autant qu'elle même fort « indécente et déplacée » de la part de celui qui s'est tant dit être "Charlie" et à qui sa cote sondagière a tant dû l'espace d'un instant… Une "Une" pourtant bien soft en comparaison des horreurs traditionnellement réservées autant aux musulmans qu'aux catholiques…


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire