Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mardi 31 décembre 2013

France : les vœux à Flanby, l'histrion squatteur du palais de l'Élysée, niquant la France…




Il n’a même pas la prestance d’un bateleur de foire… et son rôle d’histrion le dépasse. C’est juste un ectoplasme nageant dans un costume bien trop grand pour lui sans la moindre once de chair et la moindre parcelle d’humanité…

Ses "vœux" ? Un mélimélo pipotron de phrases creuses puant mensonge et manipulation. Des gesticulations de matamore vaniteux tentant de faire oublier sa profonde responsabilité dans la situation catastrophique où il a mené la France… Le comble de tout cela, c’est que, devant le gouffre béant, il demande aux Français de l’aider à faire encore un pas en avant !

Un numéro qui s'enfonce dans un cloaque quand il croit bon de chanter sans vergogne et de sa voix de fausset la rengaine de « l’antiracisme », « de la lutte contre l’antisémitisme », « du refus des discriminations », « de la laïcité »… alors que le jour même il revient d’un séjour en Arabie Saoudite où, faisant la nique à la France, il s’était vautré dans l’ignominie brandissant devant des hôtes manipulateurs rigolards un sabre islamique vêtu du drapeau frappé de la cha'ada.

Rares sont les Français qui, ce 31 décembre, ont eu la bêtise d'assister à de telles bouffonnerie en guise de "vœux"… Le reliquat nécessitant sans doute encore une piqûre de rappel contre les institutions qui ont permis l'accès à la "magistrature suprême" (?) d'un tel pantin. Souhaitons à présent qu'avec ces derniers vaccinés les Français unis osent en 2014 le sursaut qui abattra enfin les institutions de cette maudite Ve République…



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire