Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

lundi 25 novembre 2013

Un verre dans le nez : Flanby, pété, avoue aimer Israël plus que la France… "La Vie en rose"…


Propos déplacés voisins de la trahison, vulgarité, un comportement indigne de celui serait sensé représenter la France…


Flanby : « Si on m’avait dit que je viendrais en Israël et que, en plus de faire de la diplomatie, de la politique, j’aurais été obligé de chanter, je l’aurais fait pour l’amitié entre Benjamin et moi-même, pour Israël et pour la France. Même en chantant aussi mal que je chante, car je chante mal, j’aurais toujours trouvé un chant d’amour pour Israël et pour ses dirigeants. On a passé une très belle soirée, inoubliable, et maintenant on ne pourra voir que la vie en rose ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire