Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

vendredi 13 juillet 2012

Bangkok : suicide, mode d'emploi… faire-part sur Facebook… mais information tronquée…




Aimer la vie c'est aussi ne pas en être prisonnier


Une information qui tombe à pic pour un billet d'un vendredi 13… Est-ce une première sur Facebook ? En tout cas l'information est largement répercutée… Pour une nouvelle convivialité ? Un Espagnol de 37 ans résidant à Bangkok s’est suicidé tôt ce jeudi matin, informant en direct ses amis du réseau social Facebook de sa décision…

Juan Andres Medin Pineiro a été retrouvé mort devant l’écran de son ordinateur qui affichait sa page Facebook, avec près de lui un verre de bière agrémentée de poison. D’après le lieutenant-colonel de police Apichan Swasdibutra, l’homme avait posté un message sur le réseau social, disant qu’il souhaitait mourir, et qu’il s’excusait auprès de ses collègues de travail de ne plus pouvoir les aider. Certains de ses amis, mis en direct au courant du suicide, se sont précipités vers l’appartement de l’Espagnol qui ne répondait pas. Ils ont alors appelé la police, puis enfoncé la porte de la chambre où ils ont trouvé le corps sans vie de Juan Andres Medin Pineiro. Juan Andres travaillait dans une société de téléphonie mobile et habitait à un 10ème étage sur l’avenue Ratchadaphisek à Bangkok. Une enquête de police est en cours pour connaître les raisons du suicide.

L'information est certes intéressante… Mais, hormis le mauvais goût, au propre comme au figuré, de finir devant un verre de bière, un choix d'alcools tellement plus savoureux pouvant s'offrir pour cette ultime occasion - même aux condamnés à la guillotine, on n'a jamais proposé de la bière -,  l'information la plus intéressante, la seule qui mériterait attention n'a pas filtré : quel était ce poison si efficace ? Quand donc les journaleux se décideront-ils à faire un vrai travail sérieux d'information ?

Spaniard kills self while on Facebook




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire