Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

samedi 19 mai 2012

Thierry Mariani confie Orange à Bompard… et vient défendre les Français d'Asie…



Bangkok : invitation lancée par Thierry Mariani, cofondateur de La Droite Populaire

Le nouveau Ministre du Budget, Jérôme CAHUZAC (jusqu’à présent Président de la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale) n’a jamais caché son hostilité à l’égard des Français de l’Étranger qu’il considère tous sans distinction comme des exilés fiscaux. Depuis des années, et cela est facilement vérifiable sur internet, son obsession est de créer « une contribution de solidarité nationale » qui serait due par nos concitoyens dont le domicile fiscal est situé hors de France. Nul doute que sa nouvelle promotion ministérielle lui permettra de joindre les actes à la parole en cas de victoire de la Gauche aux élections législatives.

Le retour de Laurent FABIUS au Gouvernement est tout aussi inquiétant pour les Français établis hors de France. Il y a quelques semaines encore, alors qu’il était interrogé sur le plateau de TV5, l’ancien Premier ministre de François MITTERRAND a clairement indiqué que le nouveau Gouvernement annulerait la prise en charge des frais de scolarité des 7000 élèves français dans les lycées à l’Étranger. Cette mesure de justice sociale, mise en place par Nicolas SARKOZY, s’est accompagnée, et Laurent FABIUS le sait très bien, par un doublement des crédits consacrés aux bourses en 5 ans… Pourquoi revenir dessus ?

Ne soyez pas dupes ! Dès le mois de juillet, le nouveau Président de la République et son Gouvernement, s’ils obtiennent une majorité à l’Assemblée nationale, ne se priveront pas de s’en prendre aux Français de l’étranger pour financer leurs promesses intenables…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire