Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

dimanche 27 novembre 2016

L'Armée arabe syrienne progresse toujours… Hanano libéré… Alep-Est coupée en deux !…



Des images qui ne seront jamais diffusées dans la presse occidentale. La population de Hanano dans Alep-Est, des Syriens, des vrais, dignes, est soulagée et heureuse de la fin de son calvaire, otage des takfiris.
On notera la simplicité avec laquelle le Tigre, le général Souheil al-Hassan [سهيل الحسن (النمر)], commandant des Forces Spéciales, s'entretient avec ces civils nouvellement libérés… La sérénité de chacun affiche une totale confiance en une victoire toute proche…

Avant l'attaque, l'Armée arabe syrienne a évacué des dizaines de familles du quartier Hanano à Alep-Est




Encore quelques heures et la poche d'Alep-Est occupée par l'armée d'invasion de l'OTAN et les djihadistes sera coupée en deux…



Alep-Est coupée en deux !



Fini le djihad ! Ces "touristes" rentreront bientôt, chacun dans son pays d'origine…




Les "modérés" à Fabius et agents de l'OTAN font de la formation - Le groupe français ISIS de Raqqa met le turbo sur la com à destination des cellules dormantes en France, comment fabriquer des explosifs dans sa cuisine, comment choisir et utiliser ses couteaux… Le responsable de l'opération est identifié sous le nom de "Abu Suleiman al Faransi".



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire