Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

lundi 19 septembre 2016

Bêtifier toujours plus, pour conquérir les foules : l'Élysée réinterpréte les expos coloniales…



Flanby serait-il jaloux de la renommée de Sawtche, la "Vénus hottentote" ?… L'Élysée transformé en zoo humain ! Flanby parqué et exposé comme aux plus beaux temps des expos coloniales…
Pourquoi ne pas rendre cette expo itinérante ? Le Gabon serait intéressé. Damas aussi… Et pourquoi ne pas commencer par Moscou ?


"Dis papa, tu crois que j'ai le droit de lui donner à manger ?"



La "Vénus hottentote"





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire