Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

dimanche 20 mars 2016

Homs, toujours debout malgré les blessures !… "صامدون رغم الجراح"



صامدون رغم الجراح


Colonel Yasser Kamel - المجاهد البطل العقيد ياسر كامل
Les héros sont éternels - اﻷبطال ﻻ يموتون


Dès l'arrivée à Homs, le mur des martyrs dans le quartier de Zahra - شهداء حمص الزهراء

Lors de son quatrième voyage de solidarité la Communauté Syrienne de France s'est rendue prioritairement  à Homs. Elle était l'invitée de l'association "صامدون رغم الجراح" ["Toujours debout malgré les blessures"] qui a généreusement restauré et hébergé sa délégation dans les meilleures conditions possibles… Cette rencontre a permis à la Communauté Syrienne de France de remettre à cette très active et vaillante association "صامدون رغمالجراح" ["Toujours debout malgré les blessures"] fauteuils roulants, béquilles, médicament… Ensuite l'association "صامدون رغمالجراح" ["Toujours debout malgré les blessures"] a conduit les membres de la Communauté Syrienne de France dans le quartier de Zahra, théâtre du sanglant attentat du 21 février revendiqué par l'État islamique mandataire des agresseurs étatsuniens, français, turcs, des pétromonarchies du golfe Arabique… à la solde du mondialisme et du sionisme. Une visite au domicile de plusieurs blessés lors de cet attentat a également été organisée à l'intention des membres de la Communauté Syrienne de France… Infiniment merci à tous ceux qui nous ont si amicalement accueillis en leur ville martyre, Homs.

Facebook : "صامدون رغم الجراح" - "Toujours debout malgré les blessures !"






Dans cette agression étrangère il n'y a pas d'âge pour le martyre !









Le président de l'association "صامدون رغم الجراح" - "Toujours debout malgré les blessures !" honoré pour son courage et son dévouement…


Au nom de la Communauté Syrienne de France, fauteuils roulants, béquilles, médicaments sont remis à l'association "صامدون رغم الجراح"









Un appareil artisanal de rééducation conçu et fabriqué par l'association "صامدون رغم الجراح"


Blessé de l'attentat du 21 février soigné à domicile par l'équipe médicale de l'association "صامدون رغم الجراح"





Nous voilà arrivés au domicile du martyr héroïque Ibrahim Ali Ibrahim !




Visite au domicile des parents de l'héroïque martyr Ibrahim Ali Ibrahim tout deux blessés lors de l'attentat du 21 février,  quartier de Zahra


Autre visite au domicile d'une mère de famille blessée lors de  l'attentat du 21 février, à Homs


Quartier de Zahra, sur les lieux de l'attentat du 21 février, un arrêt très fréquenté de véhicules de transport en commun :
une première explosion suivie d'un attentat-suicide après que la foule se fut rassemblée sur les lieux de cette explosion…


Immeubles voisins de l'attentat du 21 février : on reconstruit. L'espoir en un avenir meilleur est bien présent !


Les plaies affectent autant les maisons, les véhicules que les personnes…






La vie reste la plus forte : malgré les destructions voisines, le "Roi de la Douceur au fromage" est toujours là !
Halawet el jeben [ حلاوة الجبن ], la spécialité de Homs !…
Une douceur au fromage arrosée de sirop de sucre à l’eau de fleur d’oranger…
Un dessert ancestral confectionné par les meilleurs pâtissiers de Homs.







Voir aussi : Breizh-info.com : Homs, ville martyre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire