Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

lundi 31 août 2015

Vivre malgré tout : à Lattaquié [اللَاذِقِيَّة‎] un concours de sculptures de sable


Vivre. Manifester joie et volonté de vivre reste le meilleur défi à l'agression étrangère et au terrorisme… Cette ambiance de fête, partout, surprend quiconque arrive en Syrie croyant pourtant trouver un pays plongé dans le malheur… Dès son arrivée en Syrie, le voyageur qui aura bravé un embargo criminel sera plongé dans un pays vivant intensément, voire joyeux… Activité sur les marchés, restaurants bondés jusqu'à tard dans la nuit, de la musique, des fêtes partout, mariages, baptêmes… Tout à l'opposé de cette morosité qui s'est abattue sur la France… Comme s'affirment alors ridicules les gesticulations dérisoires d'un président que plus personne ne conçoit désigner ainsi désigner… celui qui pour les Français n'est plus que Flanby, Pingouin ou Bibendum… Et pourtant, en Syrie le malheur est bien là. Mais les Syriens sont courageux, fiers, pudiques… Ici le malheur ne s'affiche pas, pas même la mauvaise humeur !…

Ainsi, même dans les circonstances actuelles, à Lattaquié des artistes syriens affirmant leur capacité à innover ont inauguré un "premier forum de sculpture de sable professionnelle"… 

Voilà donc une belle initiative, qui aujourd'hui pourrait surprendre, sur la scène syrienne de l'art syrienne… Comme ailleurs dans le monde où de telles manifestations de sculpture de sable ont lieu annuellement, la Syrie, avec le fondateur du forum, l'artiste Ali al-Cheikh, espère que s'ouvre pour longtemps une nouvelle tradition artistique.

Ali al-Sheikh a soumis son idée au sculpteur Mustafa Ali qui l'a encouragée. Tout deux ont formé un comité auquel se sont joints le sculpteur Ali Moalla, Zakariya Hamwi et Sahar Hmaisheh, responsable  l'Association touristique Enmaa. Le port de plaisance de Lattaquié a été choisi pour site de l'événement.

Dix sculpteurs, de toutes les régions de Syrie, y ont participé. Le Ministère du Tourisme a pris en charge l'hébergement des artistes pour la durée d'un forum qui à l'avenir se déroulera chaque année pour aussi accueillir des artistes étrangers de réputation internationale.
Les artistes qui participent à l'événement ont une grande expérience du travail du sable, et maîtrisent des techniques professionnelles dans la création de leurs des œuvres. 
L'événement s'est clos le 15 août par une présentation publique des créations…






Le plus jeune des créateurs, surpris sur son chantier en pleine nuit !
















Des enfants ont également participé à des ateliers d'initiation à la sculpture de sable et au travail des coquillages.



First professional sand sculpture forum in Lattakia, new venture in Syrian art scene

First professional sand sculpture forum in Lattakia concludes activities

Today in Syria




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire