Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 6 août 2015

Bonjour Damas… Qui ne connaît le souk Hamidiyé [سوق الحميدية] ?



Bonjour Damas… Qui ne connaît le souk Hamidiyé ? Si vous n'y avez jamais flâné, ne vous êtes jamais arrêté dans une de ses nombreuses pâtisseries pour y déguster une glace nulle part aussi délicieuse, si vous ne l'avez jamais arpenté pour vous rendre à la mosquée des Omeyyades… alors vite accourez à Damas… Damas vous attend ! … …




Chacun aura constaté que le souk est animé, bien que ces photos aient pour la plupart été prises en fin de matinée, ce qui est relativement tôt pour des Damascènes lève-tard… Mais ce qui doit frapper le plus c'est la nature des marchandises… Surtout des vêtements, des jouets, des plastiques, des produits de toilette : que des produits fabriqués en Syrie. Absence totale de téléphones et d'accessoires de communication : l'embargo sévit. À Damas, on ne rencontre pas comme partout ailleurs dans le monde de gamins addicts de leur smartphone !… Le voyageur de passage subira aussi, à un degré infiniment moindre, les méfaits de l'embargo. Il ne pourra jamais mettre à jour ses applications sur un iphone… Avant son départ, il ne pourra s'enquérir du cours de la livre syrienne, les applications smartphones donnant les cours de change restent bloquées à 2011. Pendant son séjour, il ne pourra jamais avoir accès à son compte bancaire, pour une simple consultation de position ou contacter son gestionnaire. Les cartes bancaires ne pourront nulle part être utilisées, il faut donc obligatoirement se munir de toutes les liquidités pour les frais de séjour… Bien plus grave, l'embargo frappe aussi les médicaments, qui font gravement défaut dans les hôpitaux. Tous les médicaments apportés de l'étranger pour en faire don aux services de santé seront les bienvenus !






"Bakdash" [بوظة بكداش], le fameux glacier du souk Hamidiyé


دمشق سوق الحميديه بوظه بكداش مطعم ابوالعز






















3 commentaires:

  1. Bonjour à vous.
    Je tenais à vous remercier pour la qualité de vos articles. J'essaye de passer une à deux fois par mois, et c'est toujours une demie heure de dépaysement assuré. Je vous ai mis dans mes "sites amis" chez moi: eternelle.umi.ru
    Bonne continuation....

    RépondreSupprimer
  2. Merci de vos encouragements. Je prendrai contact vers la fin août. À bientôot sur ce blog. Je suis à présent quelque part au Moyen-Orient. Difficile de mettre en ligne des articles. Le Bourricot

    RépondreSupprimer
  3. Je découvre votre blog qui me fait voyager, merci. Votre espace est superbe, bravo !

    RépondreSupprimer