Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mercredi 6 mai 2015

Rivarol : numéro spécial sur la félonie de Marine Le Pen, présidente de l'ex-Front national



“Le lendemain de la diffusion de la vidéo, Louis Aliot et Gilbert Collard ont dîné avec l’avocat Gilles-William Goldnadel proche de nombreuses associations antiracistes afin de déclencher une polémique autour du mot “fournée”. La direction du FN veut se débarrasser de Jean-Marie Le Pen et tous les prétextes sont bons”.
Marie d’Herbais de Thun, présentatrice historique du Journal de bord de Jean-Marie Le Pen

"Une décomposition physique avancée témoignant d'une laideur morale"
"En exécutant Jean-Marie Le Pen auquel elle doit tout, sans lequel elle ne serait rien, Marine Le Pen a jeté le masque. Cette épouvantable harpie, illettrée et multidivorcée, aussi bête que méchante, dépourvue d’idées et de vertus, dont la décomposition physique avancée témoigne de la laideur morale, qui s’est pavanée avec délectation à New York sur le tapis rouge du gala ultra-mondain et ultra-politiquement correct du Time où, dans sa robe bleu nuit, elle ressemblait aux stars de télé-réalité qui sont ses modèles, est une fille indigne, une moins que rien."


"… C'est la chtite Le Pen qui va être contente. Enfin un procédé qui ressemble à un collier cérébral pour contrôler l’état d’esprit de l'être que l'on 
désire maîtriser. L’outil idoine pour celle voulant imposer à son propre géniteur la trahison qui sert ses intérêts parfaitement mercantiles. On connaissait les colliers étrangleurs, les colliers électriques pour dresser l’animal rebelle… (…) Un nouvel outil pour asservir, domestiquer, dénaturer bêtes et êtres humains est en passe d’être commercialisé outre-Atlantique. Cette chose pourrait ressembler à un gadget si l’on se fiait uniquement au story-telling rédigé par ses concepteurs minimisant la réification de l’humain que produit cette machine… (…)  Un serre-tête original que Marine Le Pen pourrait mettre sur la tête blonde de son père qu’elle veut faire taire politiquement. Pas bouger Jean-Ma ! Zen Le Pen ! Et bing, une bonne flopée d’ondes dans le cortex du papa à moitié brûlé. Enfin flippé le menhir ! La fille aux manettes ! Les ongles jaunis et en arc de cercle…



Rivarol n°3187 du 7/5/2015

SOMMAIRE

Roger Holeindre : “Ce que fait Marine Le Pen contre son père est dégueulasse, propos recueillis par Jérôme Bourbon — La CGT, du colosse syndical au déclin 1945-2015 par Nicolas Tandler — Pour en finir avec la race blanche… par Jim Reeves — Chronique de la France asservie et… résistante par Robert Spieler — Misère du transhumanisme par François-Xavier Rochette — Vers une nouvelle stratégie de communication : un coca, un big mac et un vaccin ! par René Blanc — Andrew Wakefield écrasé pour s’être dressé contre les vaccinations de masse — Vaccins : une belle petite mafia planétaire — Vincent Reynouard : “Je suis en clandestinité”, propos recueillis par Jérôme Bourbon —  Cinéma par Patrick Laurent : Good Kill d’Andrew NiccolLes écrivains peu connus : Julien Vocance L’église au milieu du village par Jean-Philippe Robiquet — L’actualité révélée par Hannibal. 






« Félonie », définition dans le dictionnaire Littré

La tactique du voleur chinois : Marine Le Pen est-elle « Philippotée » ?

L’OPA de Florian Philippot sur le Front National



1 commentaire:

  1. Je ne sais ce que fera Marine Le Pen si elle parvient au pouvoir, ni si elle en a les capacités, mais au moins elle tente de le faire.
    Vous ne voulez pas voir que JM LP n'a jamais voulu le pouvoir pour des raisons psychologiques que j'ignore et ne veut surtout pas que ses militants y parviennent. Il déteste la réussite chez les autres et détruit ses atouts comme un enfant son jouet.
    C'est un baobab stérile sous lequel rien ne doit pousser.
    Il a fait perdre 40 ans à la vraie droite nationale.

    RépondreSupprimer