Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

lundi 24 février 2014

Désinformation, manipulations et exactions occidentales en Ukraine et au Venezuela…




Au sommaire de cette édition du 24 février 2014 :

- L'aéroport de Nantes ne sert à rien, sauf à flatter l'ego de l'endormi de Matignon
- Match retour pour le "Dîner de cons", cette fois c'est lui qui invite à l'Elysée
- François Asselineau, invité de notre émission "Paroles d'Elu" veut en finir avec l'euro, l'union européenne et la soumission aux États-Unis
- M. Bricolage au Salon de l'Agriculture sous haute protection et loin des agriculteurs
- L'Ukraine partagée en deux : à l'Est les russophiles, à l'Ouest, les amis d'Hitler et de Fabius
- Même scénario au Venezuela : désinformation, manipulations et exactions contre le pouvoir légal
- Syrie : un rapport du MIT devrait conduire Laurent Fabius devant la CPI à La Haye et devant la Haute Cour en France
- "Magnifiques" : affranchis des lobbies, c'est le commentaire du président du CIO et des sportifs, sur les JO de Sotchi
- Jean Doucet associe une fois de plus les ballets russes et la mode parisienne à l'Opéra Garnier


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire