Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

dimanche 4 août 2013

Ganesh, le Sage… le plus populaire et le plus sympathique des dieux de l'Hindouisme…


Ganesh protecteur, paya au bord du fleuve, à la sortie sud de Pathein

Ganesh est le fils de Shiva et Pârvatî… Pârvatî languissait tandis que Shiva était parti pour une longue retraite dans l’Himalaya… Alors, de poussière et de lambeaux de sa peau, elle conçut un fils… Quand Shiva rentra après une très longue absence, Pârvatî prenait son bain… Un superbe adolescent veillait sur la maison et lui interdit l’entrée. Shiva furieux de jalousie lui trancha illico la tête de son épée. La tête roula bien loin et se perdit à jamais.

Pârvatî lui expliqua sa méprise… Shiva désespéré ordonna alors que l’on redonne vie à son fils. Le premier être à se présenter fut un éléphanteau égaré… Shiva le décapita et put ainsi remplacer la tête de son fils… Par cet acte, et bien que Ganesh ait été conçu sans lui, Shiva assume toute sa paternité.

Dieu adolescent, chéri par un père et une mère, Ganesh est le Dieu le plus vénéré en Inde et partout où l’Hindouisme a marqué son empreinte. Ganesh est le dieu qui unit la famille, réaffirmant les liens indéfectibles entre père, mère et enfant.  Ganesh est aussi le dieu de la sagesse, de l'intelligence, de l'éducation et de la prudence, le patron des écoles et des universités. C'est le dieu qui lève les obstacles de l’illusion et de l'ignorance. Dieu de la connaissance et de la sagesse, Ganesh représente le Sage, l'homme dans la plénitude de sa réalisation. C'est le Dieu protecteur de tous les êtres.

C’est au moment des examens que Ganesh reçoit le plus d’offrandes, celles des étudiants attendant sa protection.


Ganesh dans sa plénitude, wat Saman Rattanaram, Chachoengsao en Thaïlande


1 commentaire: