Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 29 novembre 2012

Jean-Jacques Jordi : Crimes et exactions du FLN après la capitulation du 19 mars 1962… forfaits commis avec la complicité jubilatoire de l'infâme criminel compulsif DeGaulle


Jean-Jacques Jordi, docteur en histoire, a participé ce 13 novembre 2012 à l'Institut d'Études Politiques de Grenoble à une Journée d'étude sur "Le Conflit algérien", journée coorganisée par l'Union Nationale des Combattants… À cette occasion Jean-Jacques Jordi a présenté une analyse rigoureusement documentée sur les crimes et exactions du FLN après le 19 mars 1962, et la tromperie orchestrée à l'égard des Français de Métropole par les sbires de l'infâme criminel compulsif DeGaulle, désormais allié et complice objectif du FLN et ses fellaghas.




Les disparus d'Algérie : Histoire d’un silence d’État

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire