Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mercredi 2 novembre 2011

Quand la loi Gayssot est défaillante… mort de rire !


Il paraît qu’il est « politiquement incorrect » de dire que Charlie Hebdo est un journal de merde ! Que cela soit dit donc. Au nom de la liberté d’expression.



Revue de presse

Charlie-Hebdo : les ventes vont grimper en flèche !

Charlie Hebdo : Les ventes flambent (aussi) :

Depuis ce matin, impossible de trouver un numéro de Charlie Hebdo, rebaptisé « Charia Hebdo », dans les kiosques. « Cela s’est arraché en quelques minutes, nous dit un kiosquier de la Gare du Nord. Nous attendons le réassort. » L’hebdomadaire satirique du mercredi, il ne faut pas s’en inquiéter, est en cours de réimpression… Mettez la pression sur votre revendeur pour qu’il en recommande. Lors de l’Affaire des caricatures danoises, le journal avait aussi été épuisé en quelques minutes. Quelques heures plus tard, le réassort était là : ce numéro avait été vendu à plus de 400.000 exemplaires.
Marquez votre solidarité avec Charlie Hebdo en achetant ce numéro en grand nombre. Cela démontrera aux intégristes qu’au contraire de leur espérance, leur action va faire la fortune du journal plutôt que de le couler. Acheter Charlie Hebdo, c’est militer pour la liberté d’opinion.

Fiche "CERTIcréance" telle que publiée par "France Éternelle" : on peut s'interroger…
une situation financière semble-t-il pas très confortable !


La bonne affaire… Trop bonne ? Espérons que la police saura mener ses investigations indépendamment de toute cette manipulation médiatique… Dans tout incendie une hypothèse ne doit jamais être négligée… Et elle est trop souvent vérifiée : l'auteur n'est que la prétendue victime ! Dans le cas présent, espérons que ces vérifications de saine routine seront bien opérées… Que Charlie Hebdo sorte gagnant de cette affaire, trop nombreux sont ceux qui ne veulent pas en douter… Belle opération publicitaire… Deux fois gagnant : le discrédit dont la communauté musulmane, bien qu'agressée,  est une fois de plus victime ; des recettes qui montent en flèche pour une publication dont la santé financière pour lever toute ambigüité serait à confirmer…


La couverture blasphématoire de Charlie Hebdo…  a un clone !



Wikipedia nous dit : "La loi Gayssot est la désignation courante soit de la loi française no 90-615 du 13 juillet 1990, « tendant à réprimer tout propos raciste, antisémite ou xénophobe », soit de la partie de cette loi (son article 9) qui introduit un « article 24 bis » dans la loi sur la liberté de la presse. Cette loi résultait d'une proposition de loi présentée au Parlement par le député communiste Jean-Claude Gayssot."
Jusqu'où peut-on aller dans la ridiculisation hystérico-sioniste de l'islam sans tomber sous le coup de la loi Gayssot ?  En parfait républicain, nous ne pouvons bien sûr approuver que quiconque se fasse justice lui-même. Mais contre les insultes incessantes dont sont victimes les musulmans de France, face à tous les blasphèmes dont l'islam est la cible, qui ose face à l'activisme de certains lobbies défendre une population qui n'aspire qu'à vivre en paix, être respectée, travailler dans notre pays ?



Que du bonheur… mort de rire !!!  pourquoi ne pas construire une mosquée sur le site purifié ?



Faut pas pleurer euheuh chéri…  Euheuh vous avez déjà trouvé euheuh où crécher… euheuh chez Libé !

Stéphane Charbonnier, alias Charb se dit dessinateur satirique et journaliste… De Charlie Hebdo, il en est le directeur de la publication depuis mai 2009 et le départ de Philippe Val, mais il milite aussi à L'Écho des Savanes, Télérama,  L'Humanité. À Fluide glacial, chaque mois, il signe une rubrique prétentieusement intitulée "La fatwa de l'Ayatollah Charb". Stéphane Charbonnier milite en faveur du PCF et du Front de gauche auxquels il apporte son soutien lors de toutes les élections…


Delanoë lui aussi prêt à héberger Charlie Hebdo… à la mairie… aux frais de qui ?

Bertrand Delanoë a « condamné avec la plus grande fermeté » l’incendie de la rédaction de Charlie Hebdo. « Si je peux aider Charlie Hebdo à retrouver des locaux pour pouvoir faire vivre son journal et sa liberté, je le ferai » a déclaré le maire de Paris à l'antenne de BFMTV. Est-ce de l'autorité du maire… ou simple confirmation d'une attitude systématiquement partisane ?

*
*   *

Charlie Hebdo et Stéphane Charbonnier n’ont pas pour seule cible les musulmans… Les catholiques ne sont pas davantage épargnés comme en témoignent certaines couvertures récentes de ce torchon de l’édition… Quand comprendrons-nous que catholiques, chrétiens d’Orient, musulmans nous devons être solidaires contre le combat que nous mènent le sionisme et leurs suppôts du N.O.M.… Aussi peut importe qui est responsable de cette opération de salubrité publique. Vraisemblablement des musulmans exaspérés… Mais combien nous réjouirions-nous si nous apprenions que l’opération a été réalisée par des catholiques, et pourquoi pas par une équipe d’union entre musulmans et catholiques…

Charlie Hebdo n° 905
Charlie Hebdo n° 962

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire