Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mardi 1 février 2011

Louis-Ferdinand Céline nous reçoit à son domicile de Meudon

Louis-Ferdinand Céline, entouré de ses chiens, de son perroquet, nous reçoit dans l'intimité de son domicile de Meudon… Entretien émouvant de près de vingt minutes avec Louis Pauwels… Louis-Ferdinand Céline évoque d'abord le passage Choiseul, ses parents, son enfance, ses études…  Dans la seconde partie, Louis-Ferdinand Céline se confie alors sur la vie, ses peines, les écrivains,  l'écriture, la médecine, l'amour, la vulgarité, la guerre, Dieu, la mort...  

"Au revoir et merci…"

Cette causerie devait être programmée le 19 juin 1959 dans l'émission "En Français dans le texte". Elle a été interdite de diffusion en raison des écrits politiques de Céline, sous prétexte des libres propos de cette émission "jugés" trop forts. Malgré un jeune Louis Pauwels conventionnel à souhait. Déjà très  "Figaro"… Plus de cinquante ans après rien ne change… Rebelote !!!





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire