Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

dimanche 30 juin 2019

Prochain voyage "Solidarité Syrie", octobre 2019 avec la Communauté syrienne de France



Le cœur des Syriens vous est ouvert…
Prochaine immersion de solidarité en Syrie en octobre 2019…

La Communauté Syrienne de France, dans le cadre de son projet « Solidarité Syrie », organise un 14ème voyage de solidarité avec le peuple syrien en octobre prochain, voyage en coordination avec les autorités légitimes de la Syrie et les associations humanitaires, éducatives, civiques, religieuses locales…


Dès votre arrivée venez goûter au charme et à l'accueil comme "Au Bon Vieux Temps" de notre hôtel, le Beit Zaman !


Programme

Sur une semaine riche de nombreuses activités, un programme de découverte de la Syrie et des joyaux de son patrimoine culturel et historique… Un programme qui aussi s'intégrera largement à une actualité en constante évolution… Une plongée dans les réalités de la guerre mais aussi des victoires d'un peuple debout : soldats, mères de famille, éducateurs, enfants, médecins, religieux, hommes politiques, journalistes… Un peuple sur le front ou le cœur battant à l'unisson d'un front toujours proche…
Venez découvrir et soutenir la Syrie authentique, d'hier et d'aujourd'hui… à Damas, Alep, Lattakié, Tartous, Homs, Hama, environs d'Idlib… … Dans chacun de vos déplacements, comme lors de tous nos précédents voyages, votre sécurité sera attentivement assurée par les autorités syriennes : passées de légitimes appréhensions avant un premier voyage, nombreux sont ceux de nos participants qui reviennent, souvent assidument !

La Communauté Syrienne de France a strictement limité le nombre de participants à ce voyage à 12 - 15 personnes.
Les inscriptions pour ce voyage seront reçues jusqu'au 10 juillet 2019  par courriel : rcsfrance@gmail.com






Relation sur ce blog des précédents voyages auxquels nous avons participé, on y trouvera également les liens externes concernant ces voyages : 


Carnets de voyages en Syrie  :

Carnet de voyage en Syrie, avril 2018
Carnet de voyage en Syrie, octobre 2017
Carnet de voyage en Syrie, avril 2017

Carnet de voyage en Syrie, novembre 2016

Carnet de voyage en Syrie, mars 2016

Carnet de voyage en Syrie, octobre 2015

Carnet de voyage en Syrie, août 2015



*    *    *

Une page Facebook relatant les principaux moments de notre voyage d'avril 2018 :


Page Facebook : Carnet de Voyage de Syrie, avril 2018


Page Facebook : Carnets de Voyage de Syrie


*   *   *

Français de Syrie. Les oubliés de la République

Comment vivent et réagissent les Français, établis en Syrie et malgré toutes les difficultés fidèles au pays, depuis la rupture des relations diplomatiques du régime de Sarkozy en mars 2012, la fermeture de l’ambassade de France, des consulats dont celui d’Alep historiquement le plus ancien des consulats français au monde dont l’ouverture remontait à 1532, la fermeture de tous les établissements scolaires et culturels... Les méfaits du régime de Sarkozy venant d’être couronnés par ceux du régime de l’apprenti caporal de guerre Macron...



Journée de l'Évacuation : Macron, éhonté, confirme sa collusion avec le terrorisme en Syrie…

"Gazage en Syrie", un crime du régime de Macron analysé par "Trouble Fait"…

Fabrice Balanche : la Ghouta et le terreau de la crise syrienne…






mardi 18 juin 2019

Alain Escada à propos de la stratégie mondialiste…



Une conférence d'Alain Escada, tenue fin novembre 2018… Un recul qui lui donnera d'autant plus de poids si, en France, on l'écoute à l'éclairage d'un contexte récent : l'immigration, pourquoi et comment le mouvement des Gilets jaunes devait être neutralisé, la stratégie de Macron pour circonscrire le débat politique à une rivalité entre lui et Le Pen… … … et pour la prochaine présidentielle l'émergence de Zemmour !

Une conférence enregistrée dans de mauvaises conditions, peut-être trop longue pour certains… alors pourraient-ils se restreindre à écouter l'introduction qui donne la clef indispensable du fil du raisonnement et de l'argumentation d'Alain Escada pour ensuite se reporter à ce qui est plus spécifique à la France, à partir de 1 heure et 11 minutes de cette vidéo…

Un document majeur.









jeudi 6 juin 2019

"Overlord"… le Suzerain anglo-saxon s'abat sur la France et l'Europe…




… DeGaulle en saisit l'aubaine pour conforter sa Geste !

Alors que la commémoration de ce 75e anniversaire de l’opération "Overlord" nous donnait l’éclatante confirmation d’une opération de vassalisation délibérée de la France puis de l’Europe par le "Suzerain" anglo-saxon… une image circule sur les réseaux sociaux rappelant l’absence de DeGaulle lors du 20e anniversaire d’Overlord…



« La France a été traitée comme un paillasson ! Churchill m’a convoqué comme un châtelain sonne son maître d’hôtel »


Cela appelle clarification… Le problème avec DeGaulle c’est que, comme toujours, dans le cas de ce 20e anniversaire il tient un discours "romancé". Un discours qu’aujourd’hui - a posteriori - nous ne pouvons qu’approuver… au premier degré ! Dans les faits ses véritables réactions au moment de l’action n’étaient que des réactions d’orgueil blessé : « La France a été traitée comme un paillasson ! Churchill m’a convoqué comme un châtelain sonne son maître d’hôtel », se plaint-il. Dans cette phrase il ne faut évidemment pas comprendre que c’est la France qui est maltraitée mais la petite personne de DeGaulle informé d’une opération à laquelle il n’était pas invité.

De la même façon en 1969 il n’a pas démissionné par respect de la démocratie - dont il n’avait rien à branler - mais parce que blessé dans son orgueil.

Orgueil et rancune sont les clefs indispensables pour décrypter tous faits gestes et discours du personnage. Les Français d’Algérie en ont subi les conséquences…

Pour aller plus loin… Toujours se souvenir que les Mémoires de DeGaulle ne sont qu’une œuvre romancée dans laquelle le personnage se met en scène en identifiant sa petite personne à la France… La Geste d’un malade mental. Une œuvre littéraire qui toujours doit donc être interprétée sans se laisser piéger. Une œuvre qui en aucune façon ni traduit une vérité historique ni dresse le portrait d’un personnage. Une idéalisation qui n’a jamais empêché l’auteur de se complaire dans le crime et la trahison.



Pourquoi De Gaulle refusa-t-il toujours de commémorer le débarquement du 6 juin ?