Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mercredi 11 juillet 2018

Tham Luang, 17 jours d'intense communion du peuple thaïlandais avec ses enfants…




Ils étaient 12 Sangliers [ หมูป่] d'une équipe de foot et leur entraîneur…
Entrés dans Tham Luang le samedi 23 juin ils ne seront rejoints par une équipe de plongeurs que le lundi 2 juillet,

ce n'est que le dimanche 8 juillet que les 4 premiers d'entre eux seront extraits, une opération qui ne sera achevée que ce mardi 10 juillet…


Les 12 Sangliers et leur entraîneur, Ekkapol Chantawong, sont sauvés… Les trois derniers plongeurs de la Thai Navy Seal et le médecin qui était resté auprès des garçons plusieurs jours sont rentrés… Le succès de l'opération ne doit pas faire oublier le sacrifice il y a quelques jours d'un des sauveteurs, le sergent Saman Kunan, qui a perdu la vie après avoir livré de l'oxygène aux enfants. Les hommages affluent : « De temps en temps, nous voyons un vrai héros »… Ci-après, la dernière photo prise du sergent Saman Kunan avant de perdre la vie jeudi dernier, 5 juillet, alors qu'il revenait de livrer de l'oxygène aux garçons pris au piège dans la grotte. Il avait pris sa retraite de la marine thaïlandaise mais s'est porté volontaire pour porter secours…


Thai Navy SEAL


La dernière photo du sergent Saman Kunan [จ่าเอกสมาน กุนัน] à l'entrée de Tham Luang [ถ้ำหลวง]


















Une vidéo qui montre toutes les difficultés du sauvetage… un parcours que les garçons ont déjà effectué, refoulés vers l’intérieur surpris par la brusque montée des eaux le samedi 23 juin… Ils savent donc par où ils devront repasser lors de leur extraction ! Une grotte qui leur était sans doute familière, peuplée d‘esprits protecteurs…


Funérailles royales pour le sergent Sanam Kunan



















Mardi soir, 10 juillet, les quatre Navy SEALs thaïlandais, qui ont accompagné les derniers Sangliers et leur entraîneur, ont levé le pouce après avoir quitté Tham Luang…  Le Dr Pak Loharnshoon était le dernier à sortir…






Large team behind rescue effort takes a bow



Tham Luang (parc de Khun Nam Nang, district de Mae Sai, province de Chiang Rai)



À l'hôpital de Chiang Raï, pour quelques contrôles de précaution




Bangkok Post : Coach Ek the unlikely stateless hero of cave drama

Bangkok Post : Filmmakers seek to cash in on cave drama


Les vélos des 12 Sangliers et de Ek garés à l'entrée de Tham Luang, avant qu'ils ne soient piégés par des pluies soudaines
photo Saiarun Pinaduang


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire