Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

vendredi 20 avril 2018

Après Yarmouk, les banlieues de Damas seront entièrement libérées…




Damas, bientôt entièrement libérée… Ici, face au sud, l'hôtel Four Seasons - la rivière Barada, la Takiya al-Soulaymaniya… Yarmouk au loin !
C'est dans cet hôtel que se logent les délégations mandatées par l'ONU… Auront-elles de leurs luxueuses suites une vue sur les derniers combats ?


L'aviation et l'artillerie syriennes ont lancé des frappes contre les positions d'État islamique (Daech) dans le secteur du camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk et dans la ville d'al-Hajar al-Aswad pour déloger les groupes extrémistes de la banlieue sud de Damas. Macron et ses complices oseront-ils une dernière tentative - celle du désespoir - pour sauver leurs protégés ?

L'artillerie et les forces aériennes syriennes réalisent des frappes contre les positions de Daech dans la banlieue sud de Damas pour entièrement libérer la ville. Le bruit des bombardements se fait distinctement entendre dans la capitale syrienne, mais le correspondant de Sputnik n'avait pas encore connaissance des résultats de l'offensive.

C'est dans le secteur du camp de Yarmouk que se trouve le dernier rempart des groupes terroristes de Daech et du Front al-Nosra dans la banlieue de Damas. Ces derniers jours, les extrémistes ont soumis à plusieurs reprises les environs de la ville à des tirs au mortier.

À l'issue des opérations lancées près d'al-Hajar al-Aswad, dans le quartier d'al-Qadam et près de Yarmouk, la banlieue sud de Damas sera entièrement libérée des groupes extrémistes.

Depuis 2012, la capitale syrienne se retrouve régulièrement sous le feu des extrémistes.


Damas rend la Légion d’Honneur à Paris, qualifiant le régime français d’esclave soutenant le terrorisme

Fake news de dernière minute : Hillary prend la présidence des États-Unis !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire