Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 29 mars 2018

Jeudi Saint à Málaga : procession des Légionnaires, "Novios de la Muerte"



Jeudi Saint à Málaga. Procession du Christ de la Bonne Mort, connu sous le nom de Christ de Mena, Christ des Légionnaires espagnols. (chanson des Légionnaires "Mariés de la Mort".



en Videos
Semana Santa de Málaga. Traslado del Cristo de la Buena Muerte Málaga 2018
Procesión del Cristo de la Buena Muerte, Conocido como el Cristo de Mena, Cristo de los Legionarios Españoles.
(Canción de los Legionarios "Novios de la Muerte".









Todos los vídeos del desembarco de la Legión en Málaga y traslado del Cristo de Mena




Desembarco de la Legión en Málaga 2018 en la mañana del Jueves Santo

Himno del Novio de la Muerte

Paroles de l'Hymne du Fiancé de la Mort,
une clameur qui retentit tout au long du Jeudi Saint.


Nadie en el Tercio sabía
quien era aquel legionario
tan audaz y temerario
que a la Legión se alistó.

Nadie sabía su historia,
más la Legión suponía
que un gran dolor le mordía
como un lobo, el corazón.

Más si alguno quien era le preguntaba
con dolor y rudeza le contestaba:

Soy un hombre a quien la suerte
hirió con zarpa de fiera;
soy un novio de la muerte
que va a unirse en lazo fuerte
con tal leal compañera.

Cuando más rudo era el fuego
y la pelea más fiera
defendiendo su Bandera
el legionario avanzó.

Y sin temer al empuje
del enemigo exaltado,
supo morir como un bravo
y la enseña rescató.

Y al regar con su sangre la tierra ardiente,
murmuró el legionario con voz doliente:

Soy un hombre a quien la suerte
hirió con zarpa de fiera;
soy un novio de la muerte
que va a unirse en lazo fuerte
con tal leal compañera.

Cuando, al fin le recogieron,
entre su pecho encontraron
una carta y un retrato
de una divina mujer.

Y aquella carta decía:
"...si algún día Dios te llama
para mi un puesto reclama
que buscarte pronto iré".

Y en el último beso que le enviaba
su postrer despedida le consagraba.

Por ir a tu lado a verte
mi más leal compañera,
me hice novio de la muerte,
la estreché con lazo fuerte y su amor fue mi ¡Bandera!



Le Fiancé de la Mort

Personne au bataillon ne savait
Qui était ce légionnaire
Si audacieux si téméraire
Que la Légion il est venu rejoindre.

Personne ne connaissait son histoire,
Pourtant, la Légion savait
Qu'une grande douleur le rongeait
Comme un loup, son cœur.

Plus, si quelqu'un demandait qui il était
Avec douleur et dureté, il répondrait :

Je suis un homme par la fortune
Frappé avec la patte d'une bête ;
Je suis le fiancé de la mort
Qui va s'unir d'un lien fort
Avec une compagne fidèle.

Quand au plus rude était le feu
Et le combat le plus féroce,
Pour défendre son Drapeau
Le légionnaire a avancé.

Et sans craindre l'assaut
De l'ennemi exalté
Il savait mourir comme un brave
Et sauver son étendard.

Et en arrosant la terre brûlante de son sang,
Il murmura le légionnaire d'une voix blessée :

Je suis un homme par la fortune
Frappé avec la patte d'une bête ;
Je suis le fiancé de la mort
Qui va s'unir d'un lien fort
Avec une compagne fidèle.

Quand enfin son corps a été découvert
Sur sa poitrine ils ont trouvé
Une lettre et une image
D'une femme divine.

Et cette lettre disait :
"... si un jour Dieu vous appelle,
Pour moi gardez une place
Pour te rejoindre bientôt j'irai".
Et dans le dernier baiser qu'elle lui a envoyé
Elle lui a dit un dernier au revoir.

Juste pour être à vos côtés
Ma compagne la plus fidèle,
Je suis devenu le Fiancé de la Mort,
Maintenant je suis lié à elle d'un lien fort
Et son amour était mon Drapeau !









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire