Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 15 décembre 2016

Halte aux "bobardements" sur Alep… et la Syrie






Disons "Non aux bobardements"… C'est bien les “bobardements” (et non les “boMbardements”) qu'il s'agit de combattre. Dire "non aux bobards". Demander que cessent les “bobards” répandus sur ce qui se passe en réalité à Alep et en Syrie. Honte à tous ces journalistes domestiqués et ces politiciens de tous bords solidaires du ridicule et de l'obstination du gouvernement français niant les réalités syriennes et multipliant gestes et paroles agressifs et vains en faveur de leurs mercenaires islamistes… Agitation heureusement dépourvue d’effets concrets sinon ajouter au ridicule d'une France qui n'a vraiment pas besoin qu'on en rajoute.




"Bobards"
Une même scène pour illustrer 3 évènements différents :
- janvier 2014
- Mai 2015
- décembre 2016


Alep, décembre 2016


L'évènement  a priori original :  8 janvier 2014, exécution par les islamistes à l'hôpital d'Al-Ayoun à Alep


Les mêmes photos attribuées à des exécutions de Daesh à Palmyre le 24 mai 2015


Terrorists ISIS Execute civillians Innocent - Al Ayoun hôpital d'Alep

Syrie: nouvelles du 10 Janvier 2014

"Daesh" exécute des familles entières à Palmyre


*   *   *


Encore une photo présentée comme preuve des massacres commis à Alep-est par l'Armée Arabe Syrienne, Bachar al-Assad, le Hezbollah et Poutine… Cette photo date du 27 décembre 2007, et a été prise à Rawalpindi au Pakistan lors de l'attentat-suicide contre Benazir Bhutto.
Pour preuve la vidéo ci-après sur l'attentat : "images John Moore/Getty : Bhutto Death" (image à 1'45").






*   *   *

Hidalgo met le feu… elle aussi ajoute aux bobardements sur Alep…  

Extraordinaire Anne Hidalgo !


C’est une véritable leçon de courage politique qui a été menée par la France et la maire de la capitale Anne Hidalgo en éteignant la Tour Eiffel. En effet, après 5 ans de guerre en Syrie et des centaines de milliers de morts, la France agit enfin d’une manière forte et courageuse. On peut dire que l’action de la ville de Paris est juste à temps, avant qu’il n’y ai vraiment un drame dans ce petit conflit en Syrie.

Bashar-el-Assad a annoncé aujourd’hui sa volonté de mettre fin à la guerre qui ravage son pays depuis des années en quittant le pouvoir immédiatement. Moscou et Washington devront dans les prochains jours mettre en place la transition qui fera de la fin de cette guerre une réussite.

*   *   *


Une journaliste démonte en deux minutes
la rhétorique des médias traditionnels sur la Syrie





Russia Today - Une journaliste démonte en moins de deux minutes la rhétorique des médias traditionnels sur la Syrie

Pour les médias Alep « est tombée » alors qu’elle a été « libérée »

Breizh-info : Alep - La grande désinformation des médias autour des « massacres » et autres « atrocités »

*   *   *



*   *   *

C dans l'air  du 14 décembre 2016 - Alep : massacre en direct :
Massacre en direct de l'info et de la déontologie du journalisme


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire