Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mercredi 28 décembre 2016

Dans Alep libérée, constat de la désolation semée par les GI'distes agents de l'OTAN




Cendres, ruines, tristesse, désolation… pourtant, images furtives : palmiers altiers, tels ces Syriens fiers face à la lâcheté de cette coalition manipulant le terrorisme… bouquets de bougainvilliers tentant encore de sourire, tels ces Syriens dont courage et espérance restent inébranlables. Invincible et immortelle Syrie !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire