Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mercredi 13 avril 2016

C'est la franc-maçonnerie qui a voté l'assassinat de notre roi Louis XVI



La première grande victoire avérée de la franc-maçonnerie est la Déclaration d'Indépendance des États-Unis en 1776. Une franc-maçonnerie importée d'Angleterre. Sur les 56 signataires de la Déclaration 50 seraient francs-maçons, dont le plus célèbre Benjamin Franklin. S'agitait dans cette mouvance un franc-maçon français, Lafayette… La seconde immense victoire de la franc-maçonnerie aura été avec la Révolution française…
240 ans après l'on retrouve les trois mêmes, Angleterre, États-Unis, France, toujours aux premières loges (!) dans leurs basses œuvres universelles de destruction d'une civilisation qui refuse obstinément de périr…
De ceux-là la nuisance étendue aujourd'hui sur la Planète entière est évidente… Comment donc, ceux-là, n'ont-ils pas encore été définitivement mis hors d'état de nuire ? C'est à désespérer… 


Source : gallica.bnf.fr




La Bibliothèque de Combat a publié une liste exhaustive de ceux qui ont voté l'assassinat de notre roi Louis XVI… Au-delà de cette liste il est particulièrement intéressant de noter la répartition socio-professionnelle des régicides… Une preuve, s'il en fallait encore, que ce n'est pas le peuple qui a voté la mort du Roi mais la franc-maçonnerie.

Répartition socio-professionnelle des régicides :
- 107 avocats
-  40 magistrats
-  27 hommes de loi ou avoués
-  21 médecins ou chirurgiens
-  15 agriculteurs
-  17 petits marchands
-  10 ouvriers
-  24 officiers
-  20 membres du clergé dont 4 évêques
-  plus quelques apothicaires, huissiers et deux comédiens.


Bibliothèque de combat : Liste des porcs régicides de 1793


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire