Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

samedi 19 mars 2016

Sinistre : peut-on commémorer une capitulation, celle de DeGaulle le 19 mars 1962 ?






Le 19 mars, marque le jour anniversaire du cessez-le-feu en Algérie, qui a suivi la capitulation gaulliste à Évian le 18 Mars 1962. Depuis de nombreuses années, une vive polémique demeure autour de cette question : "Faut-il commémorer le 19 Mars ?"… Une capitulation ! Pour certains, c’est une date historique ; pour d'autres, beaucoup moins ; ils s'expliquent par le fait que les combats et les violences se sont poursuivis bien après. Cette année, la polémique est encore plus vive puisque pour la première fois, François Hollande participera aux commémorations officielles samedi après-midi à Paris. De nombreuses associations (pieds noirs et harkis) critiquent la présence du Président. La Côte d’Azur est particulièrement concernée par ce débat. La communauté pieds noirs y est très importante. La plupart des élus de droite du département boycottent la cérémonie officielle, qui se déroule cette année à Valbonne et non à Nice. Certains d'entre eux ont d'ailleurs écrit au Président de la République pour manifester leur désapprobation.

Pour en débattre sur le plateau :

- Philippe Tabarot - Vice-Président LR de la Région PACA
- Yvan Gastaut - Historien, Maître de Conférences à l’Université de Nice
- Raphael Pastor - Vice-Président du cercle Algérianiste de Nice

En duplex de Paris :

- Georges-Marc Benamou - Auteur de "Un mensonge français, retour sur la guerre d’Algérie" et plus récemment de "Dites-leur que je ne suis pas le diable"



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire