Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

vendredi 25 mars 2016

En Thaïlande, les mules malaisiennes acheminaient leur drogue par le train




La police présente à la presse les quinze mules malaisiennes appréhendées dans un convoi ferroviaire


Une saisie d'héroïne et de méthamphétamine de plusieurs millions d'euros



La drogue était dissimulée dans de jolis paquets-cadeaux aux couleurs chatoyantes


La police ferroviaire a tout d'abord appréhendé deux hommes transportant 23 kg de méthamphétamines dans un train reliant la Thaïlande à la Malaisie. Une arrestation qui les a conduit à découvrir sur la même ligne treize autres mules transportant au total 226 kilos de méthamphétamines et 8 kilos d'héroïne. Une saisie d'héroïne et de méthamphétamines représentant plusieurs millions d'euros. Le gang faisait passer la drogue du nord de la Thaïlande à Butterworth, ville de la côte nord-ouest de la Malaisie. Selon un porte-parole de la police thaïlandaise « ce gang avait choisi de transporter de la drogue en train parce que le transport en voiture est plus risqué à cause des différents points de contrôle ».

La plupart de la drogue d'Asie du Sud-Est provient de la région du Triangle d'or - aux confins du Laos, de la Thaïlande et de la Birmanie. Ainsi la Thaïlande est pour la pègre se livrant au trafic à la fois un pays producteur de drogues et de transit, malgré une politique antidrogue très répressive allant jusqu'à la peine de mort.



Les visages de la méthamphétamine… "crystal", "ice", "tina"… "yaa baa" en Thaïlande…

La méthamphétamine et ses victimes…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire