Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

lundi 23 novembre 2015

La France et TV5Monde continuent effrontément leur propagande criminelle contre le régime de Bachar el-Assad et en faveur de tous les terroristes islamistes…


Un ramassis éhonté de mensonges et contre vérités débités par deux zigotos qui auront bien du mal à imposer un semblant de crédibilité !


La propagande des médias français contre le régime du président Bachar el-Assad et en faveur de tous les terroristes islamistes n'a pas changé malgré les massacres commis à Paris par ces mêmes islamistes le vendredi 13 novembre… Une insulte flagrante aux victimes des massacres des islamistes en Syrie et ailleurs…




TV5MONDE et RFI avec "Le Monde" présentent "Internationales", rendez-vous hebdomadaire de décryptage de l'actualité. "Internationales" accueille chaque semaine une personnalité de l'actualité politique, économique, scientifique ou culturelle.

Présentation : Philippe Dessaint

Invités :

Salam Kawakibi, politologue syrien et Nicolas Hénin, journaliste spécialiste de la Syrie Salam Kawakibi est un politologue syrien. Il a obtenu, en 1995, un Diplôme d’ Etudes Approfondies en sciences Politiques comparatives « Monde Arabe et Musulman » à l’Institut d’Études Politiques (IEP) d’Aix-en-Provence, et, en 1993, un Diplôme d’études supérieures en relations internationales à l’Université d’Alep.

Nicolas Hénin, né au Mans en 1975, est un journaliste français de presse écrite, radio et télévision. Il effectue divers reportages sur d’autres crises ou conflits du monde arabe, dont le Soudan, la Somalie et le Yémen, tant comme correspondant de l’hebdomadaire Le Point que pour des reportages télévisés. Depuis le déclenchement des mouvements dits du « printemps arabe », Nicolas Hénin couvre les événements d’Égypte, de Libye, du Yémen puis de Syrie où il se rend à cinq reprises de 2011 à juin 2013. En 2013, il est enlevé à Racca et détenu pendant près d'un an par l'État islamique. Il publie en mars 2015 Jihad Academy, un essai sur "nos erreurs face à l'État islamique"


La France vient de connaître le pire, ce vendredi 13 novembre. 129 morts à Paris, une mobilisation massive de la police et de la justice, un « tournant sécuritaire » de François Hollande face à la menace terroriste. Et une situation nouvelle : l'urgence est d'éradiquer Daech ! Une coalition de fait se met en place : Américains, Russes et Français désormais « alliés » face aux fondamentalistes, comme si le départ de Bachar el-Assad n'était plus l'urgence. Salam Kawakibi est une figure de l'opposition démocratique syrienne. Faut-il collaborer avec le régime syrien et oublier des dizaines de milliers de victimes ? L'opposition syrienne se sent-elle trahie par ces revirements ? Pourquoi n'a-t-elle pas été réunie pour renverser Bachar ? Éléments de réponse, avec Salam Kawakibi.

Présentation : Philippe Dessaint (TV5MONDE), Sophie Malibeaux (RFI), Hélène Sallon (« Le Monde »).


https://www.facebook.com/tv5mondeinternationales/timeline

TV5Monde Internationales : Salam Kawakibi, militant de l'opposition syrienne et Nicolas Hénin, journaliste



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire