Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 1 octobre 2015

Retour à l'envoyeur !… Quand les djihadistes fuient la Syrie, la France panique



He ! Flanby… Tu mouilles ?




La France est faible…
La France a peur…
La diplomatie et la presse française ont ouvert le bal des courbettes et messages de soutien envers le terrorisme.
La France faible va attirer les prédateurs…
L’action de Poutine est vivement critiquée par les officiels français…
Poutine crée la panique en France…
Alors, désespérément la France donne des gages de soutien à l'État islamique en ouvrant une "enquête" contre le président Bachar al-Assad… La diplomatie fait dire dans la presse qu’elle n'est pas l'ennemi de l'État salafiste islamique et désavoue le président Poutine…
La France a évidemment peur de l'État salafiste islamique (Daesh).







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire