Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

dimanche 13 septembre 2015

Jour de rentrée des classes en Syrie, des enfants souriants malgré les vilenies de l'étranger



Dans le sourire de ces enfants est la certitude dans la victoire d'un peuple


Aujourd'hui premier jour d'école en Syrie ! L'école en Syrie est obligatoire et gratuite jusqu'au niveau moyen. Ce matin, plus de 4 millions d'élèves syriens ont fait leur rentrée dans les établissements scolaires. Vingt-deux mille écoles existaient en Syrie avant le début de l'agression étrangère. Quatre mille ont été détruites par les envahisseurs terroristes. Trois mille ont dû être affectées par le gouvernement à l'accueil et l'hébergement de plus de sept millions de personnes déplacées. Ce ne sont donc que quinze mille établissements scolaires qui ont pu ouvrir aujourd'hui. Face aux difficultés et aux urgences, le gouvernement syrien a décidé qu'aucune école ne pourra refuser un enfant syrien, même si dépourvu de documents.

À ces enfants nous devrions garantir une enfance sereine et une éducation… mais une propagande malsaine alliée du terrorisme préfère exciter la compassion des Occidentaux dans des objectifs visant une intensification des destructions. Et pourtant, il suffirait de soutenir honnêtement le président Bachar al-Assad pour que le terrorisme soit rapidement éradiqué.

Cette école gratuite et obligatoire est aussi d'un excellent niveau dans un pays de haute civilisation depuis des millénaires et toujours riche autant de cette culture antique qu'ouvert à la modernité. Publier des photos telles que celles de ces enfants syriens souriants et joyeux retrouvant aujourd'hui l'école, assurer à ces photos une immense diffusion à travers le monde ne serait-ce pas bénéfique pour tous, en Syrie et ailleurs ? Déclencher ainsi un vaste élan de solidarité et de rejet de ceux qui encore osent soutenir l'invasion terroriste et maintenir des sanctions qui, notamment par une pénurie organisée de médicaments,  affectent d'abord ces enfants.


C'est d'abord pour leurs enfants qu'ils se battent…









La première Dame de Syrie, Basma al-Assad accompagne ses enfants à l'école, en ce jour de rentrée…









*   *   *

Ils ont besoin de votre aide ! 

Facebook : Chrétiens de Syrie pour la Paix
Contact : contact@chretiens-de-syrie-pour-la-paix.com

Malgré l'effort des autorités pour la scolarisation des enfants, le plus souvent dans les zones nettoyées des takfiris étrangers la situation reste difficile du fait des destructions délibérément commises par l'occupant, les écoles et les hôpitaux avec les sanctuaires chrétiens ont été les cibles préférées de leur vandalisme.

Ainsi la rentrée des classes dans cette école au sud de Damas ! Comme ailleurs, s'y fait sentir l'urgence d'une aide pour la réhabilitation des écoles… Chrétiens de Syrie pour la Paix lance un appel à la solidarité de chacun d'entre nous pour cette réhabilitation… Et vous remercie de les aider à offrir une école à ces enfants frappés par le malheur. Toutes propositions seront bienvenues. Merci pour votre solidarité.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire