Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

vendredi 21 août 2015

Le Front National se saborde, avec le départ de Jean-Marie Le Pen…


« Le Front national, en tuant son fondateur, vient de se suicider lui-même »
Me Frédéric Joachim
… et place aux gaullo-francs-maçons-LGBT-marinistes, petits pots !…



À présent la racaille pourra jouir en paix… le lit de Philippot leur est ouvert…




Jean-Marie Le Pen exclu du FN : son avocat envisage de saisir la justice



Marine Le Pen fait virer son père pour avoir défendu l’Europe et la race blanche.
Pendant que l’Europe ploie sous l’invasion, que le chômage fait rage, la seule préoccupation de la direction du Front national (FN) est de faire virer le père de sa présidente. Jusqu’au bout de l’infamie, Florian Philippot et Marine Le Pen ont traîné le cofondateur du FN devant une pseudo instance judiciaire à laquelle ils ont finalement lâchement refusé de participer. Elle a rendu son verdict ce soir : Jean-Marie Le Pen est viré du mouvement qu’il a dirigé durant plus de 40 ans.
La décision a été prise par un quarteron de six individus parmi les moins recommandables du parti, à savoir notamment homosexualiste et ancien activiste anti-FN Steeve Briois, son comparse du MNR Nicolas Bay, le tartuffe du barreau Wallerand de Saint-Just et le juif et amant de Marine Le Pen Louis Aliot.
Les principaux reproches faits à Jean-Marie Le Pen étaient d’avoir fait connaître sa très relative adhésion au dogme shoatique imposé par les ennemis de l’Europe à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, et d’avoir mis en garde le monde blanc contre la décadence et l’invasion.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire