Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 2 juillet 2015

La justice condamne l'ignoble parricide de Marine Le Pen…


Le tribunal de grande instance de Nanterre a annulé l’incroyable parricide dont a été victime Jean-Marie Le Pen, président-fondateur du Front National et le rétablit dans toutes ses fonctions et prérogatives… À vous de jouer président ! Une immense joie en ce jour, un peu de fierté et d'honneur retrouvés… Que les gaullo-francs-maçons-LGBT marinistes aillent cramer en Enfer… ou en son annexe de Pathein, le paya Settayaw qui est tout prêt à les accueillir…






Communiqué de Jean-Marie Le Pen, président fondateur du Front National
Suite à la décision de justice rendue ce jour

Je rappelle aux adhérents du Front National qu’il ne faut pas participer à cette consultation sur les statuts qui est illégale : la justice a décidé ce jour d’annuler purement et simplement les sanctions qui m’avaient été infligées par le Bureau exécutif et m’a rétabli dans toutes mes prérogatives d’adhérent, et a fortiori de Président d’honneur.

Je conteste par ailleurs les termes du communiqué récent du Front National : la décision de justice a été rendue pour des motifs de fond et non de forme : la violation des statuts.
En effet, la seule conséquence n’est pas de me restaurer dans mes droits d’électeur pour la consultation interne, mais surtout de frapper rétrospectivement de nullité toutes les décisions prises en mon absence, notamment celle de procéder au pseudo-congrès, et aussi de me permettre de nouveau, immédiatement, de retrouver ma place au Front National et de siéger au sein de ses instances.

Je retrouverai par conséquent, dès demain vendredi à 11h00, mon bureau au Siège du Front National que j’ai fondé il y a 43 ans. J’y travaillerai, comme je l’ai toujours fait, à la réussite de nos idées, pour la France.


La Marine Le Pen célèbre DeGaulle






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire