Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

samedi 25 avril 2015

Si Oran m'était contée… Où est donc partie Jeanne d'Arc ? Tiens, un Consulat de France ?




Un dernier regard, une dernière tournée, pensées ultimes... Quel est ce lien étrange, passionnel, fusionnel qui nous unit à la ville de notre enfance, notre ville ?... C'est cet instinct que nous tentons d'explorer, ce sentiment d'attachement, d'appartenance et de dépendance que nous acquérons au fil de notre vie, de nos histoires des lieux ; la pratique psychologique de l'espace.
Si Oran m'était contée, un court métrage réalisé par Filali Mohamed Ibrahim Naoufel et Ghassoul Nadir, étudiants à l'école d'Architecture d'Oran, dans le cadre du Workshop "Pour une formation de qualité en Architecture", 19 et 20 avril 2015.

Université des Sciences et de la Technologie d'Oran - Mohamed-Boudiaf

Université des Sciences et de la Technologie d'Oran - Mohamed Boudiaf - Faculté "Architecture et génie civil"
En réalité, l'École n'est qu'un des nombreux départements de l'Université des Sciences et de la  Technologie d'Oran… Le projet conçu en 1972 par l’architecte japonais Kenzō Tange s’étalait sur une superficie de 89 ha… et n'a été réalisé que 15 ans plus tard.
Espaces modulables, flexibles, et évolutifs c'est une pure consécration du structuralisme en architecture, voire en urbanisme, puisque le projet concernait toute une ville universitaire, dont on n'a construit que l'Université...
Rencontre à l'école d'Architecture d'Oran

El Watan - Oran : Une École supérieure d’Architecture en projet à l’USTO


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire