Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mercredi 15 avril 2015

Rivarol : la Révolution française n'est pas terminée… la nécessaire Révolution nationaliste


Ceux qui n’ont réagi qu’à l’invasion physique du territoire, ont rejoint la Résistance et De Gaulle, sans comprendre que s’il y avait eu cette invasion physique c’est qu’auparavant il y avait eu une invasion intellectuelle par les principes issus de 1789, qui avait désarmé la France, tout en poussant à la guerre.
En revanche, ceux qui avaient compris que le premier devoir était de reconstruire la France sur ses principes fondamentaux, constitutifs, ont rejoint le Maréchal et la Révolution nationale.
C’est à de pareilles expériences que l’on mesure le poids des mots et de leur contenu, d’où la nécessité de la formation doctrinale. La politique ne doit pas se faire au sentiment, mais par l’analyse froide des données…
… Toutes les révolutions qui ont réussi dans l’histoire ont commencé par être une révolution intellectuelle. Le vrai révolutionnaire ne se vante pas, reste discret, prépare la Révolution en silence…
… C’est ce que le jeune Mitterrand, à l’époque l’un des durs de Vichy, avait parfaitement compris… Déçu, comprenant qu’il n’aurait pas là son avenir, son ambition le détourna. Nous devons en tirer les leçons, toutes les leçons !

Après les dérapages pro-gaullistes, dès le 1er-Mai 2011, de Marine Le Pen puis le noyautage du Front National par le gaullo-franc-maçon Philippot et une horde d'incultes politiques autant que de mafieux animés par la seule soif du pouvoir, voilà que grâce (ou malgré) Jean-Marie Le Pen - enfin - les Français sont confrontés au dérisoire du Front mariniste, ruban bleu marine, et des promesses fallacieuses d'un programme patchwork voulant agglutiner tous les mécontentements, même les plus opposés… Mais de cela ces Français-là ne voudront rien entendre… Alors, après Louis Aliot en Israël, à quand l'indispensable voyage au Qatar ? Un pèlerinage qui fera que Marine Le Pen et son entourage auront définitivement acquis le droit d'occuper rapidement l'Élysée… de toutes les convoitises.


Rivarol n°3184 du 16/4/2015



La Marine Le Pen célèbre De Gaulle… comme François Mitterrand s'est vautré dans les institutions de la Vème République.

Rivarol sur Facebook

Les amis de Philippe Ploncard d'Assac

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire